LA LIGUE 2 EN LIVE by
     

REIMS
PARIS FC

Vendredi 17 /11/2017
20 h 00
1-1
Kerrouche 57'
pour Paris FC
Delaine (csc) 73'
pour Reims




Prochaine
rencontre
Ligue 2
AC Ajaccio - Reims
Vendredi 24/11/2017
20 h 00


Coupe de France

8ème Tour
.
LENS
REIMS
Samedi 02/12/2017
20 h 30






2002 :
La montée
Coupe 02-02
2003 :
La descente
L'adieu à Batteux
2004 :
Remise en lumière
La Coupe
2005 :
L'élite dans la douleur
2006 :
Vas-y Nénesse
2007 :
Le ventre mou
2008 :
Nivellement par le bas
2009 :
Luis n'est plus d'attaque
2010 :
Remontée en Ligue 2
2014-2015 :
La saison de tous les dangers
2015-2016 :
Reims renvoyé en Ligue 2
2016-2017 :
Erreur de casting










CHAMPIONNAT DE LIGUE 2

Reims est tombé sur un os
Nul n’ignorait que ce match serait difficile. Ce n’était pas une simple formule d’avant-match car le Paris FC s’est présenté en conquérant sur la pelouse de Delaune, développant un jeu d’attaque agréable et poussant le Stade dans ses derniers retranchements. Le match nul est pour le moins équitable… et, même si Reims évoluait à domicile, il s’agit plutôt d’un bon point.
Le Stade reste solidement ancré en tête du championnat, avec une marge de 4 points sur ses poursuivants immédiats, Nîmes (battu 2-1 à Sochaux) et l’AC Ajaccio (2-2 à Nancy).


73' - 1-1 - Delaine (csc)


Le duel entre le premier et le cinquième de Ligue 2 s'est terminé sans vainqueur (1-1). 
Reims, le leader, mené après l'ouverture du score de Redouane Kerrouche (58e) pour le Paris FC, a eu de la réussite lors de cette rencontre. Sur un corner de Diego Rigonato, Thomas Delaine a dévié le ballon dans ses propres buts.
 «On est tombé sur une équipe costaud, après le but on s'est réveillé, a analysé Julian Jeanvier après la rencontre au micro de beIN Sports. Quand tu ne peux pas gagner les matches, il faut savoir ne pas les perdre. On sait que tous les matches ne seront pas faciles. Il faut savoir compenser par l'état d'esprit.» 


En déplacement chez le leader, le Paris FC a obtenu un bon point face au Stade de Reims (1-1) au terme d’un joli match et d’un but fantastique de Redouane Kerrouche. Le coup parfait n’est pas passé loin.

Face à un adversaire invaincu à domicile, Fabien Mercadal retrouve un 4-3-3. Les Parisiens en profitent dès le début de rencontre pour confisquer le ballon mais le rythme reste très peu élevé. Cyril Mandouki est le premier à tirer mais c’est trop écrasé pour inquiéter Mendy (8e).
Il faut attendre vingt minutes pour que la rencontre s’emballe. Saifeddine Alami réveille le stade avec un tir soudain détourné du bout des doigts par le portier rémois. Sur le corner, Thomas Delaine hérite du ballon à 25 mètres et déclenche un tir puissant qui rase la lucarne (19e) !

A la demi-heure de jeu, le Stade de Reims accélère et se procure plusieurs situations dangereuses. Il faut d’abord un excellent retour d’Ousmane Sidibé devant Ngamukol qui allait se présenter devant Vincent Demarconnay (32e).
Chavarria tente ensuite sa chance en pivot (35e), mais c’est Diego Rigonato qui se procure la meilleure occasion.
Sur un coup franc excentré, le milieu rémois voit son coup franc direct détourné de justesse par Vincent Demarconnay (39e). Durant ce temps fort, le Paris FC a aussi une belle occasion avec un tir croisé de Valentin Lavigne qui rase le poteau (32e) !

Les Parisiens débutent bien la seconde période et se procurent les premières situations devant 120 supporters parisiens ayant fait le déplacement. Et dans ce match serré, il faut un éclair de génie de Redouane Kerrouche pour débloquer la situation. Le milieu parisien remonte le terrain, effectue un passement de jambes de folie, crochète le dernier défenseur et allume un tir en pleine lucarne (0-1, 58e) ! Un but sensationnel !
Le Paris FC poursuit ses efforts et a l’occasion de doubler la mise à deux reprises. Dylan Saint-Louis force le portier adverse à boxer le cuir, puis Malik Tchokounté tergiverse dans la surface de réparation (66e, 68e). Le Stade de Reims laisse passer l’orage et pousse en fin de match. Il faut un retour in-extremis de Thomas Delaine pour éviter que Chavarria frappe au but face à Demarconnay (78e). Dans les arrêts de jeu, c’est Jeanvier qui coupe au dernier moment devant Dylan Saint-Louis (90e). Une fin de match un peu décousue mais qui se termine sur un match nul 1-1.

Stade de Reims 1-1 Paris FC
Buteurs : Kerrouche (57e) ; Delaine (73e csc)
Avertissements : Jeanvier (40e), Oudin (63e) ; Lybohy (12e), Bong (17e), Tchokounté (62e), Sidibé (90e +2).
10 005 spectateurs - Arbitre : M. Delerue

Reims : Mendy – Metanire,Jeanvier, Abdelhamid, Koné – Da Cruz (cap.) (Martin, 82e), Chavalerin, Diego, Chavarria – Siebatcheu (Kyei, 69e), Ngamukol (Oudin, 59e). Entr. : Guion.
Paris FC : Demarconnay – Sidibé, Bong, Lybohy (cap.), Delaine – Akichi, Kerrouche (Ech-Chergui, 78e), Mandouki – Alami (Lopez, 71e), Tchokounté, Lavigne (Saint-Louis, 63e). Entr.: Mercadal.



A défaut de pouvoir étancher sa soif de victoire...


Redouane Kerrouche, la révélation du Paris FC

Redouane Kerrouche, milieu du Paris FC (23 ans), n’a disputé que 14 matchs de Ligue 2 (3 buts, 1 passe décisive), mais fait déjà figure de sensation. Transfuge des Lusitanos St-Maur cet été, le jeune milieu est une des belles surprises du club.


Plus jeune, Redouane Kerrouche a accumulé les essais infructueux dans les clubs pros. Guingamp, Châteauroux, Boulogne, Amiens, Angers... La liste est longue. « Il y a des endroits où je suis allé en test dont j'ai oublié le nom, tellement j'en ai fait », précise l'actuel milieu du Paris FC (23 ans).
Avec comme seul verdict une phrase qui se répétait tel un mauvais refrain. « On me disait toujours : on a le même profil que toi dans notre centre de formation, pourquoi on te ferait signer ? », se souvient le Franco-algérien passé par Noisy-le-Sec, Le Bourget, Vincennes et Drancy chez les jeunes.
« Cette phrase ne m'a pas découragé. Au contraire, elle m'a forgé un mental, poursuit-il. Je me disais que si je ressemblais à ces joueurs que les clubs pros faisaient signer, je pouvais moi aussi réussir. Dans un coin de ma tête, j'y ai toujours cru. »

Aujourd'hui, il est l'une des révélation du Paris FC en Ligue 2 alors que de nombreux anciens coéquipiers qu'il a vu partir en centre de formation, ont, depuis, disparu des radars.
« Cela montre qu'il existe d'autres chemins pour percer. Moi, ça m'a endurci de me frotter à la DH parisienne à 19 ans avec les Lilas, puis avec les Lusitanos. Mahrez ou Ngolo Kanté sont des exemples par leur jeu et leur parcours.
Eux aussi ont échappé aux mailles des filets des centres de formation. » Mais l'enfant de Noisy-le-Sec, qui vit encore chez ses parents près de la place du marché, veut franchir les étapes avec « humilité ».

Une influence grandissante

« Mes parents m'ont inculqué les valeurs du travail, explique le dernier d'une fratrie de huit enfants (4 soeurs et 3 frères). Je n'ai franchi qu'une toute petite étape. Le chemin est encore long pour moi. »
Un constat partagé par son conseiller. « Il sait qu'il n'a encore rien fait, estime ce dernier. Il n'a que 13 matchs de Ligue 2 derrière lui. Techniquement, on savait qu'il pouvait s'adapter à ce niveau. Mais il a progressé tactiquement et physiquement. Il me fait un peu penser à Hanni (NDLR. Capitaine d'Anderlecht formé à Nantes). Les joueurs de sa morphologie, un peu frêles au départ, ont souvent besoin d'un peu plus de temps que les autres pour s'affirmer. »

Au fil des matchs, son influence dans l'entrejeu parisien est grandissante. L'élégant milieu est désormais capable de finir les actions comme le prouve ses statistiques offensives (2 buts, 1 passe décisive).
«Quand on sent de la confiance autour de soi, on a forcément envie de la rendre », explique-t-il. « Il fait partie des garçons qui vivent les entraînements à fond, appuie le coach Fabien Mercadal. Il apprend, il bosse beaucoup. Je trouve qu'il avait déjà bien travaillé dans ses clubs amateurs précédents.
On fait en sorte de bonifier tout ça. Au début, il n'arrivait pas à finir ses matchs, maintenant c'est le cas. Il a le potentiel pour aller plus haut mais sans brûler les étapes. Je suis de l'ancienne génération et pour moi, Il a encore besoin d'au moins deux solides saisons à ce niveau pour gommer certains défauts. Mais je trouve qu'il est bien entouré. »

Comme à chaque match, il a pu compter sur le soutien de son père Abdellah Makhlouf et de ses trois frères ce vendredi soir dans les tribunes du stade Delaune.
«Je suis très famille», souligne celui qui est déjà suivi par l'équipe nationale d'Algérie.  « Bien sûr que j'en rêve mais la sélection ne viendra pas toute seule, je dois aller la chercher. Comme tout ce que j'ai fait dans ma vie jusqu'à présent... "



Reims : Carrasso, E. Mendy - Abdelhamid, Disasi, Jeanvier, Y. Koné, Métanire - Chavalerin, Da Cruz, H. Kamara, Martin, Ndom, Rigonato - Chavarria, G. Kyei, Ngamukol, Oudin, Siebatcheu.

Paris FC : Demarconnay, Ovono - Yohou, Bong, Sidibé, Delaine, Karamoko, Lybohy - Akichi, Mimoun, Alami, Kerrouche, Mandouki, Ech-Chergui, Lopez - Tchokounté, Saint-Louis, Lavigne.





CHAMPIONNAT DE LIGUE 2 - 2017/2018

 CHAMPIONNAT L2 - MATCHES ALLER
           
12-11-2017
Geispolsheim - Reims
0-2
Geispolsheim a espéré plus d'une heure
Voir
  06-11-2017
La Havre - Reims
HAC c'est dommage !
Voir
  28-10-2017
Reims - Nancy
Quiches lorraines
Voir
  21-10-2017
Lens - Reims
Reims taille patron
Voir
  13-10-2017
Châteauroux - Reims
Reims piégé à Châteauroux
Voir
  30-09-2017
Reims - Clermont
Trois points dans la souffrance
Voir
  22-09-2017
Quevilly - Reims
3 points, c'est tout...
Voir
  19-09-2017
Reims - Gazelec Ajaccio
Addition corsée pour le Gaz
Voir
  16-09-2017
Sochaux - Reims
Reims avec la manière
Voir
  11-09-2017
Reims - Brest
Reims en rade contre Brest
Voir
  26-08-2017
Lorient - Reims
Une arête dans le Merlu
Voir
22-08-2017
Valenciennes - Reims
L'amer du Nord
Voir
  18-08-2017
Reims - Bourg-en-Bresse
Boulets de Bresse
Voir
  11-08-2017
Tours - Reims
Le dernier shoot
Voir
08-08-2017
Bourg-en-Bresse - Reims
Reims au forceps
Voir
  05-08-2017
Reims - Orléans
Reims en balade face à Orléans
Voir
  28-07-2017
Nîmes - Reims
Reims croque les Crocos
Voir






CLASSEMENT L2
1

32 points





BEAU PARLEUR
Profession,
Speaker


Speaker du Stade de Reims depuis 14 ans, Bruno Denuet a été désigné meilleur speaker de Ligue 1. Un "Micro d'Or" remis lors de Reims-Nice, le 12 décembre dernier.


IRRÉDUCTIBLES
Polnareims
et les autres
Polnareims et le fils (caché) de Jean-Pierre Caillot.

ICÔNE
La légende de
Dany le Rouge




JPC
Lire




MÉNÈS
CAILLOT


L'histoire
sans fin

Lire



  France 3

 L'union
 RMC Info
       Europe 1
       RTL






Vdt sur
Facebook
& Twitter


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel Hamel - Contact
 
Moteur de recherche interne avec Google

Les partenaires de VDT