AMARA DIANÉ

 



ARRIVÉE A REIMS : SAISON 2003-2004 (National)
DÉPART : Juin 2005 pour Strasbourg (L1)
ATTAQUANT


 


 

DIANÉ
le Francilien

19-05-05

 

L’attaquant ivoirien de Strasbourg (L2) Amara Diané s’est engagpour quatre saisons en faveur du PSG. Le montant du transfert de l’ancien Rémois, qui intéressait notamment l'OL, serait légèrement supérieur à 3 M .

Accompagné de son agent et ami Dominique Six, Amara Diané a fait un court passage vendredi après-midi par la capitale et plus précisément le siège du PSG pour y signer un contrat de quatre ans pour un montant légèrement supérieur à 3M . Avant de reprendre l’avion direction Abidjan pour des vacances en famille sur ses terres natales, l’ancien attaquant strasbourgeois a probablement pris le temps de savourer cet engagement en faveur d’un club dont il a toujours rêvé de porter le maillot.

A peine arrivé en France, où il résidait chez son oncle à Mantes-la-Jolie, l’international ivoirien s’était pris d’amour pour le club parisien lors d’un PSG-Rennes (le premier match français auquel il assistait) au cours duquel Okocha avait inscrit un doublé. L’ancien Rémois, qui avait reçu deux propositions très sérieuses de la part de Lyon, était également sollicité par l’AS Rome, le FC Porto, Lens, Saint-Etienne, Nice et Nancy. Mais Diané, séduit par les approches de Guy Lacombe, a préféré relever le challenge proposé par Paris.

 

 

 


DIANÉ
l'Alsacien

26-05-05

Le départ de Diané se serait négocié autour de 700.000 euros avec un intéressement sur la revente (10 à 15%)

Diané : "Je veux découvrir le véritable monde pro"



Black Panther


16-06-03 -
Diané (à ne pas confondre avec Diamé) est un jeune attaquant longiligne (1m81 pour 71kg) de 20 ans venu de Roye (Somme) après avoir été formé à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Il est l'un des artisans de l'accession du club picard en CFA. Amara Diané est né le 19 août 1982 à Abidjan. Surnommé le TGV en raison de sa vitesse d'exécution, cet ailier gauche ivoirien a inscrit 26 buts et distillé 16 pages décisives la saison dernière. Ayant donné son accord tacite au Stade depuis plusieurs mois, il s'était ensuite montré hésitant, à la lumière des propositions de certains clubs de L1 comme Auxerre et Lille. En dépit de l'insistance d'un club voisin, Amiens, il a finalement signé en Champagne.

 

photo Salocin

 

Lundi 10 mai 2004

 

Amara Diané : merci Drogba !

 

Avec ses faux airs de Sammy Davies Jr, Amara Diané est un artiste en son genre. Un « phénomène » de fluidité (pour un Eléphanteau de Côte-d'Ivoire) dont le coup de rein aura été décisif dans la charge finale : « Ca, c'est le début d'une grande carrière. », assurait Olivier Tingry, son voisin de vestiaire, samedi soir à Beauvais.
Paradoxe : si le jeune Ivoirien dégage une impression de facilité, c'est d'abord en « serrant les dents » qu'il s'est imposé dans le groupe : « Quand je suis arrivé, je me suis blessé au pied dans mon déménagement. Il fallait que je montre quelque chose. A moi-même, aux entraîneurs, aux dirigeants », rappelle-t-il.


Les conseils de Didier
Partie du mauvais pied, donc, cette histoire-là a basculé dans le « contre » de feu. Pour transformer la recrue de Roye et du CFA 2 (« que voulait absolument Amiens ») en buteur providentiel es-remontée (double accession en deux ans comme son capitaine Denis Arnaud).
« J'ai un petit truc en moi que j'ai su mettre à la disposition de l'équipe ». Amara croit en cette étincelle, comme en ce destin qui en octobre dernier, l'a aussi fait se rapprocher de. Didier Drogba, le temps d'un stage avec la sélection ivoirienne : « On s'appelle de temps en temps. ».
L'idole du Vélodrome s'est visiblement sentie une âme de grand frère au contact du Stadiste : « Il a vu mon style de jeu et il a essayé de me corriger ».
Leçon n° 1, l'art de la « volée » ; leçon n° 2, « se concentrer uniquement sur le but ». C'est ainsi qu'Amara, le dribbleur-arabesques, a effectué sa mue : « J'avais plus tendance à percer côté droit. Didier m'a conseillé d'aller dans l'axe, de lâcher la balle et de faire l'appel tout de suite. ».


Stuttgart intéressé
Lozano a fait le reste, en « recadrant » son feu follet lorsqu'il le fallait : « A Reims, je découvrais le milieu pro. Quand j'ai été retenu en sélection, Ladislas a appelé Robert Nouzaret pour que je ne joue pas contre Nantes à Vannes dans la mesure où nous avions un match important à Wasquehal. En revanche, j'ai pu m'entraîner jusqu'à jeudi. ».
A même pas 22 ans, le potentiel d'Amara (16 buts au compteur) suscite forcément des convoitises. Au point d'en « gêner » l'intéressé dont les intérêts sont gérés par Didier Six : « Je sais que Stuttgart (l'un des anciens clubs de Six), deux clubs anglais, espagnols aussi, s'intéressent à moi. Mais je ne lis pas les journaux et ça fait un petit moment que je n'ai pas parlé avec mon agent pour me consacrer entièrement au championnat. Je me suis fait une petite place au sein de l'équipe, j'aimerais déjà la garder. ».
Diané choisira-t-il l'option Drogba (rester une saison supplémentaire pour confirmer) ? « Je n'ai pas encore discuté. Il faut que je voie avec le président et le coach», répond Amara, encore lié officiellement au Stade pour un an (*), comme le glissait à chaud, Jean-Pierre Caillot.
Jean-Pierre PRAULT


(*) A l'intersaison, Diané a signé un contrat 1 + 1 en cas de montée

 




 

 

Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL