RETOUR A VDT

 

 

STADE DE REIMS - BOURG-PERONNAS : 5-1

Samedi 8 novembre 2003 - 16e journée du National - Arbitre : Julian Grelot

Laquait 1ère, Petitjean 21e, Dossevi 61e et 75e, Diané 74e pour REIMS

Durand 66e pour BOURG

 

 

"On paye ton tram, paye notre stade. JLS, passe à la caisse !"

 

 

Le Stade reprend des couleurs

Fil de match Un Stade en pleine bourre l'u

 

Le vieux panneau d'affichage de Delaune parle de lui-même : le Stade a infligé une sorte de correction aux Bressans. Les Rémois ont offert du beau spectacle et nous ont régalé durant 90 minutes, mais il faut toutefois admettre que l'opposition n'était pas vraiment à la hauteur. Bourg-Perronas était bien aussi faible qu'on le pressentait.

Pas question de s'enflammer avant le test de vendredi prochain à Nîmes, mais pas question non plus de faire la fine bouche. Le Stade a visiblement repris plaisir à jouer et continue de surfer sur la vague du National. Voilà deux bonnes nouvelles qui en appellent une troisième : l'excellente entrée en matière de Thomas Dossevi, notre joker. Dans un message posté sur le forum peu avant l'arrivée de Dossevi, Jean-Pierre Caillot ne s'était pas trompé en annonçant "une bonne surprise" aux supporters et en qualifiant le Castelroussin de "grand joueur". Au-delà des deux buts inscrits, Dossevi a laissé entrevoir certaines prédispositions qui ne trompent pas : puissance de frappe, sens du placement, qualité technique, efficacité des coups de tête, force de percussion. Bref... du tout bon à confirmer.

Capable d'évoluer avec un égal bonheur sur l'aile droite ou en pointe (contrairement à Diané), Dossevi pourrait bien agir comme un aiguillon sur un groupe où, désormais, chacun devra conquérir sa place dans le onze de départ. Emulation garantie pour Ribas (entré en fin de match), François (provisoirement condamné au banc de touche), Diané (dont l'altruisme n'est pas la qualité première) et les autres.

 

MOBILISATION GÉNÉRALE CHEZ LES SUPPORTERS

 

 

Autre bonne nouvelle, la mobilisation des supporters en faveur de la construction d'un nouveau stade et, par voie de conséquence, contre le maire de Reims, Jean-Louis Schneiter (dit JLS), considéré comme le principal responsable du fiasco annoncé.

"On paye ton tram, paye notre stade. JLS, passe à la caisse !" pour le KRB.

"Stade de Reims, un club d'avenir. Un stade à Reims, un projet sans avenir" ou encore "Mairie qu'est-ce qu'il se tram pour Delaune 2 " pour les Ultrem.

 

 

Distribution de tracts lire, banderoles géantes... Ces deux actions ne sont qu'un début préviennent les supporters. Le combat va continuer et s'amplifier.

 

Feuille de match

 

 

  

  

INSTANTANÉS

 

 

 

Lozano devant la commission de discipline - Ladislas Lozano devra se présenter devant la Commission centrale de discipline le 20 novembre prochain. Motif signifié : « agressé par le président du club adverse ». Parallèlement, Bernard Gnecchi, le président du Dijon FCO est convoqué devant la même commission pour « comportement brutal envers entraîneur ».

 

 


"Vu des Tribunes" : l'actu du Stade - Rédaction-conception : Michel HAMEL