UN MOIS DE CHÔMAGE TECHNIQUE

 


NATIONAL - L'AN 01




Arrêt sur image

La disparition de la Web TV et les derniers buts de Cédric Fauré
Une vidéo vintage de Paolo 92


National (J 18) - Luzenac-Reims : 0-2 (4e - 36 pts)

04-12-09


"Il y avait trop de bulles dans le Champagne" - Christophe Pélissier avait dit qu'il y avait deux classes d'écart entre les deux équipes. Il ne s'est pas trompé. Face à un Stade de Reims aussi concentré, appliqué, discipliné, les Luzenaciens n'avaient pas les armes pour lutter. Hier soir, sur une pelouse détrempée, Luzenac a souvent couru après le ballon (en première période) et s'est fatigué. Mais sa fin de match a été magnifique d'acharnement et d'envie.
Devant un stade Paul-Fédou bien garni malgré les conditions météo, on sent vite que la soirée va être compliquée pour les Ariégeois. Dès la 5e minute, Grégori doit déjà réaliser un arrêt de classe pour empêcher le poison Fortes de conclure une action d'éclat sur son côté gauche.

La puissance des Rémois est impressionnante. Gragnic puis Fortes font passer un autre frisson dans le dos de la défense ariégeoise (8e). Texier sauve même la patrie de justesse d'une tête retournée (10e). Reims a débuté tambour battant mais n'a pas marqué. L'US Luzenac fait ce qu'elle peut mais, sans le ballon, difficile de jouer.

Grégori est encore là pour faire échec à Fauré. Mais, sur le corner, Fontaine s'arrache à la défense « rouge et noir » et vient claquer une tête croisée imparable (0-1, 28e). Il faut l'avouer, c'est largement mérité. En perdant trop rapidement le ballon, Luzenac n'a pas réussi à imposer sa vitesse de jeu. Mais n'est pas ridicule, loin de là.

Christophe Pélissier voulait « une belle réplique. » Elle est de qualité. Et la tête rageuse de Sébastien Mignotte juste avant la pause augure d'une seconde période plus enlevée. Ferrand est ainsi obligé de sortir hors de sa surface sur une belle inspiration de Peres pour Caceres (48e).

"DES DÉFAITES QUI NE SONT PAS DRAMATIQUES"

Luzenac a le ballon et ça change pas mal de choses. Sur une balle « taupée » de Fargues, Fori inquiète Ferrand (52e). Il y a du mieux. Et il faut un tacle incroyable de Tafalcred pour empêcher Tristan M'Bongo de filer seul aux buts (53e), sans parler du sauvetage de Fontaine face à Caceres (56e).
Reims a l'air de gérer mais n'est pourtant pas à l'abri.

Gragnic, idéalement démarqué, enroule trop sa frappe (62e). Le public ne s'ennuie pas. Quand arrive un nouveau coup franc. Déviation au premier poteau, Fauré, en déséquilibre arrière, reprend et trompe Grégori à bout portant (0-2, 66e). Le coup de massue à un moment ou on sentait Luzenac revenu complètement dans le match.

Le match est quasiment plié. Quasiment car Peres se présente seul face à Ferrand mais perd son duel (79e). La balle de l'espoir. Dans une fin de match un peu plus débridée, chaque équipe aura l'occasion de marquer. Benameur et Robert, par exemple, auraient mérité de concrétiser leurs belles entrées par un peu plus de réussite.

En fin de match, Ludovic Grégori évitera, face à Tainmont, un troisième but qui aurait été un peu lourd à digérer. On le savait, Luzenac et Reims ne boxent pas dans la même catégorie. Et comme le disait Christophe Pélissier dans les vestiaires, « ce sont des défaites qui ne sont pas dramatiques. »

> Christophe Pélissier (entraîneur de Luzenac). «On est tombé sur une équipe de Reims largement au-dessus. Ils ont eu la maîtrise du jeu même s'ils n'ont pas eu autant d'occasions que ça. Leur maîtrise technique est supérieure à la nôtre. Reims a été capable d'être présent mentalement du début à la fin. Je râle juste sur les deux buts qu'on encaisse sur corner.»

FEUILLE DE MATCH
Luzenac 0- reims 2 (M-T: 0-1).
700 spectateurs environ. Arbitrage de M. Floris Aubin assisté de MM. Mathieu Grosbost et Piéric Simon.
Buts pour Reims: Fontaine (28e); Fauré (66e).
Avertissements: Texier (43e); Peres (48e) pour Luzanac. Tacalfred (42e); Fauré (55e) pour Reims.
Luzenac. Grégori; Texier (puis Benameur, 79e); D. Lacoste; Mignotte (cap.); Karabouali; Fargues; Akaza; M'Bongo (puis Hergault, 64e); Fori (puis Robert, 72e); Peres; Caceres. Entraîneur: Christophe Pélissier.
Reims. Ferrand; Ielsch (puis Truchet, 19e); Barbier (cap.); Fontaine; Tacalfred; Krychowiak; NGuyen; Fortes; Gragnic; Touré (puis Tainmont, 86e); Fauré (puis Regnier, 82e). Entraîneur: Marc Collat.


LES BUTS

28e - 0-1 Fontaine - Corner rentrant de Vincent Gragnic, tête décroisée de Matthieu Fontaine qui expédie le ballon dans le petit filet opposé. Un geste technique classique pour le défenseur marnais qui signe son deuxième but de la saison.
66e - 0-2 Fauré - Corner de Vincent Gragnic au premier poteau. Touré remet sur Fauré, dos au but. Mini retourné acrobatique du footballeur philosophe et but. L'affaire est pliée. Ainsi que le soulignerait Cédric Fauré s'il devait commenter le match, "la Sagesse consiste à ne pas humilier ceux qui te sont inférieurs". Pour qu'il puisse mettre "ses paroles en accord avec ses actes" (un autre de ses préceptes affichés), une poignée de secondes plus tard Marc Collat préfère d'ailleurs le faire sortir. Un coach n'est
finalement rien d'autre qu'un tacticien doublé d'un psychologue.


Communément surnommé "Le philosophe des (grandes) surfaces" depuis qu'il a fait siennes les pensées de Confucius, Cédric Fauré sait encore répondre très simplement aux questions. La preuve par trois.

 

1/ Cédric, !a vous fait quoi de revenir à Luzenac ?

J'avais 18 ans quand j'y jouais, en Promotion Ligue. Je ne m'imaginais pas y revenir un jour en National. Mais, autant pour le club que pour moi, si on m'avait dit ça il y a huit ans, j'aurais signé tout de suite. Ceci-dit, après avoir évolué en Ligue 1 et Ligue 2, je ne pensais pas non plus jouer en National cette saison avec le Stade de Reims qui avait l'ambition de monter en L1 quand j'y suis arrivé.
Pour Luzenac, je connais la passion du président et de tous les dirigeants pour leur club et je ne suis qu'à moitié surpris de les retrouver là. A partir du moment où ils mettent les moyens et ils recrutent de bons joueurs, les résultats ne se font pas attendre. Ils sont montés en CFA2, CFA, National, avec chaque année un recrutement adapté... ils méritent de se retrouver là.
Je me réjouis de retrouver Candelon, avec qui j'ai joué au TFC, ou Fargues et Mignotte contre qui j'ai joués souvent, ou Christophe Rodriguez, le directeur sportif, et le kiné, Daniel Carta.

2/ On imagine que vous avez prévenu vos coéquipiers, que vous leur avez présenté le contexte champêtre qu'ils allaient découvrir ?

Personne ne connaissait Luzenac évidemment. Pour se préparer, Marc Collat a affiché des photos du stade dans le vestiaire toute la semaine. Car c'est le contexte qui risque de les surprendre. On est allé à Hyères, à Fréjus ou même à Plabennec, mais là c'est Luzenac, un petit village de 700 habitants !
Ils ne peuvent pas s'imaginer avant de l'avoir vu. Pour eux, ça va peut-être être un choc psychologique !



Pour quelques euros de plus

Un reportage vidéo de Paolo 92

3/ A 30 ans, comment appréhendez-vous ce retour en National ?
J'ai voulu vivre ça avec Reims alors que j'aurais pu aller au dessus car j'ai encore l'ambition de jouer quatre ou cinq ans au plus haut niveau pour permettre à ce club de monter un jour en Ligue 1 (*). Depuis toujours, même lorsque je jouais en réserve à Luzenac, je savais au fond de moi que j'aurais ma chance au plus haut niveau un jour ou l'autre. Je l'ai eue et je me sens privilégié par rapport au parcours plus compliqué d'autres joueurs de la génération "pitchouns" du TFC. Ma carrière est honorable et ma seule déception c'est Le Havre.
(D'après Foot31)

(*) Dont acte.

- "La Sagesse consiste à ne pas disputer ceux qui te sont supérieurs ni à humilier ceux qui te sont inférieurs. N'aborde pas ce qui est au dessus de tes capacités, que ta langue ne contredise pas ton cœur, ni ta parole ton acte.... Ne parle pas de ce que tu ne connais pas, ne laisse pas passer la question quand elle vient à toi et ne la réclame pas quand elle s'éloigne de toi." (Cédric Fauré d'après Confucius).
- "Les plus beaux gestes ne servent à rien. L'important est de marquer." (Pelé d'après Edson Arantes do Nascimento).

 
 

Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL

Stade de Reims - Le Webzine