REIMS - SEDAN : 1-2

Boutabout 8e, 20e
N'Zigou 55e

"Tout le monde il est beau"

Dites 33 !


 

La pilule est un peu amère pour le public rémois, témoin forcé de la fête sedanaise sur la pelouse de Delaune. Voilà 33 ans que les Ardennais ne s'étaient pas imposés à Reims dans un derby. Encore une fin de série peu glorieuse.

 

7e -0-1 Boutabout - Tandis que Reims s'était montré le plus dangereux depuis l'entame du match, c'est Sedan qui a ouvert le score sur sa première occasion. Curieux but : Boutabout part à la limite du hors-jeu et trompe Weber après avoir scotché deux défenseurs rémois sur une feinte de frappe. Les Rémois, totalement statiques sur cette action ont sans doute cru au hors-jeu.


20e -0-2 Boutabout -
La charnière centrale rémoise est mal placée. Cette erreur n'échappe pas à l'Ardennais
Nadir Belhadj qui lance Boutabout dans le dos de la défense. Petit lob sur Weber et l'affaire est entendue : 0-2 pour Sedan qui a quasiment les deux pieds en Ligue 1.

55e -1-2 N'Zigou -
La mi-temps a sans doute été agitée dans les vestiaires de Delaune où les Rémois ont abandonné lunettes noires et parasols pour revenir sur la pelouse en tenue de footballeurs.
Leur deuxième occasion du match fut la bonne. Cafouillage dans les 16 mètres et N'Zigou, embusqué aux 6 mètres, allume Regnault qui touche le ballon mais ne peut freiner sa course.
N'Zigou s'était déjà offert un face à face avec le gardien ardennais en toute fin de première période, mais son tir manquait de conviction. Cette fois, il avait mis le turbo.

 

Les Rémois sont nettement plus véloces en cette seconde période. Ils ont même marqué par Baléguhé, mais l'attaquant rémois, mis sur orbite par Bonnal, était hors-jeu. Quelques minutes auparavant, Ducourtioux avait dû dégager sur sa ligne un ballon smashé rageusement par Jeannel.

Les Rouge & Blanc peuvent quitter la pelouse la tête haute. Plus haute qu'à la 45e en tout cas. Mais ce sont les Sedanais qui font la fête à Delaune. Ils évolueront l'an prochain en Ligue 1.

Weber, Balijon - Comminges, Baldé, Delmotte, Jeannel, Léonard, Giraudon - Ielsch, Bonnal, Didot, Boulanger, Feret, Hebbar - Baléguhé, Lundblad, Nzigou.


JPC : "Pas d'arrangement entre amis"


T'es trop VIP !

 

Ce vendredi, les Sedanais abattront l'une de leurs dernières cartes sur la pelouse de Delaune. Une défaite ou un nul pourrait les condamner à tirer un trait sur une accession avec laquelle ils ont pourtant flirté toute la saison. Un derby à fort enjeu qui se jouera, ce n'est pas une surprise, à guichets fermés. Pierre Menes fera, du même coup, ses adieux à Delaune.


Pierre Menes retourne d'où il vient dans l'indifférence générale. Ca n'émeut visiblement personne, ni du côté du siège, ni du côté du stade. Nulle part, en fait... à l'exception notable d'une partie du vestiaire. Pour les autres, tous les autres, au mieux (ou au pire), on fait juste genre mega petite tristesse alors qu'au fond cette nouvelle réjouit finalement tout de monde sauf, dit-on, quelques joueurs.
Mais, le principal enseignement de cette affaire c'est que nous nous sommes tous lourdement trompés sur le compte de notre "Nénesse". Qui, en effet, aurait pu imaginer que ce gaillard était aussi transparent... Mais faut-il se fier aux apparences ? Pierre Menes était peut-être tout simplement "trop VIP" pour un club dont le regard, pour le moment, ne porte pas plus loin que les frontières régionales.

Mal brieffé d'entrée de jeu, il n'a, en réalité, jamais rien compris au fonctionnement du Stade de Reims et rien appréhendé de ses nuances. Pour avoir misé sur les mauvais chevaux (ce n'est pas sa spécialité, il est vrai), il nous quitte sans avoir réussi à percer le mystère de Delaune. Adieu monde cruel ! M.H.


A l'occasion du derby, l'association Stars de Champagne remercie Patrick Regnault, Didier Neumann, David Ducourtioux, Jérome Monier, Serge Romano, Christophe Delmotte, Arnaud Balijon et Laurent Weber pour leur soutien. www.starsdechampagne.com

 

Sur les tablettes du Stade, hormis Johan Liebus, le très convoité gardien de Gueugnon, Basile Yéhoumé, le jeune latéral droit de Oissel (CFA2), testé l'hiver dernier.

Sur le départ, entre autres, Bonnal, Bah, Giraudon, Jeannel...
Liste à laquelle il convient d'ajouter les plus classiques Comminges, Balijon, Delmotte, Ongoly, Weber, Boulanger (etc.) et évidemment Feret, que le club affirme vouloir conserver, mais qui est très sollicité par des clubs tels que Saint-Etienne, par exemple.

Le Stade prépare déjà la prochaine saison. Début juillet, son premier match de préparation devrait avoir lieu au Luxembourg , où il rencontrera la meilleure formation du Grand Duché, Dudelange, l'équipe coachée par Michel Le Flochmoan qui disputera le tour préliminaire de la Champion's League.



Les derniers chocs


Dudulerie
E
16 décembre 2005
E
18 février 2005
D
17 septembre 2004
E
23 septembre 2003
-
9 février 2002
28 mars 1986

 
 


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL

www.reimsvdt.com