LIGUE 2 (2016-2017)

.

1er tour

BOURG
REIMS
Mardi 08/08/2017
20 h 00
0-1
Berthier 14'

Prochain tour :
Valenciennes - Reims



.
Reims au forceps
Le FBBP 01 comptait un peu sur la Coupe de la Ligue pour se refaire une santé. A la peine en Ligue 2 où les Burgiens viennent de subir deux défaites en autant de rencontres. ils ont a contrario montré un très joli visage face au Stade de Reims ce mardi soir à Verchère… Malheureusement, leur domination s’est avérée stérile et ils concèdent une nouvelle défaite (0-1).

Un schéma ambitieux

Pour lever les doutes de début de saison, Hervé Della Maggiore a opté pour un schéma audacieux. Ses Bleus sont organisés en 4 – 3 – 2 – 2, un peu à la « Bielsa », avec quatre joueurs à vocation (très) offensive, Boussaha, Hoggas, Bègue et la recrue Sarr. Un pari qui porte ses fruits en début de rencontre avec un gros pressing bressan et un jeu porté vers l’offensive.
La première occasion du match est d’ailleurs pour les locaux. Julien Bègue est lancé dans la profondeur par Lakdar Boussaha, très bon dans une position un peu plus reculée qu’à l’habitude. Le « petit vélo » burgien pique son ballon mais un défenseur rémois sauve sur sa ligne (9e).
Le FBBP 01 joue très haut et laisse forcément quelques espaces. Rémi Oudin tente d’en profiter mais Grégoire Amiot, l’ancien Champenois, est vigilant pour revenir dans ses pieds (11e). Puis Koné met Martin et Nirlo dans le vent avant de dévisser complètement sa frappe (13ème).
Malgré des séquences séduisantes proposées par les hommes de Bresse, c’est Reims qui va ouvrir le score. Après avoir récupéré le ballon à l’entrée de la surface, Berthier élimine une partie de la défense burgienne et s’en va tromper Callamand d’une frappe croisée (0 – 1, 15e). Les troupes de David Guion se montrent réalistes.


Reims réaliste

Le club de l’Ain ne désespère pas cependant et continue de se montrer entreprenant. Une tête de Sarr au-dessus du but de Carrasso (19e), un centre en retrait de Martin qui ne trouve pas preneur (23ème), Bègue qui bute sur le gardien après avoir tergiversé (24e)… Les situations se multiplient côté bleu mais Bourg pèche par manque de précision dans les trente derniers mètres.
Juste avant la pause, Boussaha relaie magnifiquement avec N’Simba qui centre au deuxième poteau pour Sarr, mais Carrasso repousse en corner (44e).


Le FBBP 01 pousse… sans succès

En deuxième période, Bourg reprend avec les mêmes intentions. Vital N’Simba botte un coup-franc à 25 mètres : son tir s’écrase sur le dessus de la transversale (52ème). Lakdar Boussaha, encore lui, décale ensuite N’Simba pour un centre qui trouve Bègue. Il se jette, mais Carrasso veille encore au grain (54ème).
Julien Bègue multiplie les opportunités puisque c’est encore lui qui frappe en force depuis l’angle droit de la surface. Les spectateurs commencent à se lever dans la tribune d’Honneur en croyant le ballon rentré, mais c’est le petit filet extérieur qui est accroché (59e). Et ce n’est pas fini. L’ancien Guingampais file encore seul au but mais Carrasso sort bien pour lui boucher l’angle (79e).
Une occasion énorme d’égaliser que les Bressans ratent encore. Ils font le siège du camp rémois et poussent en fin de partie, à l’image de Yanis Merdji, entré en jeu, qui tente une frappe puissante dans un angle fermé (90e). Mais les visiteurs tiennent leur succès.
Bourg a payé cash une de ses rares errances de la rencontre et n’est pas cher payé de ses efforts. Mais le contenu peut laisser quelques espoirs aux Bleus. Même si cela n’efface pas la défaite ni l’élimination…



David Guion (coach du Stade de Reims) : “Une victoire au forceps”
“On peut dire que c’est une victoire au forceps.  Nous sommes allés la chercher avec un état d’esprit irréprochable et c’est surtout ce que je retiens. Je veux qu’il perdure. Nous étions trop loin des adversaires mais nous nous sommes montrés solides malgré tout pour ne pas prendre de but. C’est une bonne base de travail pour la suite, d’autant que j’avais procédé à six changements par rapport à mon onze titulaire. Il y avait des opportunités à saisir dans la défense de Bourg mais nous n’avons pas toujours su le faire.”



Bourg-en-Bresse : Callamand, Fabri - Ponroy, Abdoulaye, Dikamona, Digbeu, Faivre, N'simba, Nirlo, Berthomier, Damour, Heinry, Del Castillo, Boussaha, Hoggas, Gamiette.
Reims :
Carrasso, Mendy - Bouhours, Jeanvier, Traoré, Turan, Weber - Berthier, Da Cruz, Devaux, Fortes, Ndom, Rigonato, Rodriguez - Charbonnier, Chavarria, Siebatcheu.




 


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL  

Le webzine du Stade de Reims