COUPE DE FRANCE 2018

Coupe de France

7ème Tour
.
GEISPOLSHEIM

REIMS
Dimanche 12 /11/2017
14 h 30
0-2
Ngamukol 19'
Siebtacheu 73'


.
Geispolsheim a espéré plus d’une heure

Même s’ils n’ont jamais vraiment été en mesure d’effacer les cinq divisions d’écart, les Geipolsheimois, dauphins de la poule 1 de Régional 2, ont pu nourrir le rêve d’un exploit insensé jusqu’au 2e but du leader de la Ligue 2, Reims, à la 72e, devant leur public. La tête haute, ils quittent la Coupe de France au 7e tour (0-2).
 
A l’image de Sanou Kané qui se heurte ici au milieu rémois Paul Perrin, le FC Geispolsheim a buté sur un leader de la Ligue 2 qui s’est comporté en professionnel et s’est qualifié sans trop trembler.
A l’image de Sanou Kané qui se heurte ici au milieu rémois Paul Perrin, le FC Geispolsheim a buté sur un leader de la Ligue 2 qui s’est comporté en professionnel et s’est qualifié sans trop trembler.

Etouffé du début à la fin par le leader de la Ligue 2, Reims, cet après-midi au complexe sportif, le FC Geispolsheim a tout de même entretenu le suspense durant plus d’une heure.
Menés 1-0 dès la 20e sur un but de l’ancien Audonien Anatole Ngamukol, venu couper au premier poteau un centre en retrait du milieu gaucher Rémi Oudin, les hommes d’Alexis Maître n’ont certes jamais réellement menacé le gardien champenois Johann Carrasso. Mais jusqu’au 2e but inscrit à la 72e par l’entrant Jordan Siebatcheu sur une offrande du même Ngamukol, ils ont pu rêver à un improbable exploit.

Dans des conditions de jeu très difficiles (terrain boueux, vent violent), les pros de l’ex-Mulhousien David Guion n’ont vraiment pu souffler qu’après le but du break qui les a définitivement mis à l’abri d’un coup de Trafalgar. Le dauphin de la poule 1 de Régional 2 quitte donc la Coupe au 7e tour avec les honneurs. Reims, lui, poursuit sa route.


FC Geispolsheim 0 - Stade de Reims 2
GEISPOLSHEIM. Complexe sportif. Mi-temps : 0-1. Arbitre : Thierry Bouille. 1200 spectateurs. Temps froid. Terrain boueux, mais praticable.
Buts : Ngamukol (20e), Siebatcheu (72e).

Geispolsheim : Bon – Mbodji, Oster, Martinez, Beck – Incemollaoglu, Mamam Touré (cap) – Di Giusto (Mutschler, 68e), Ozbas (Karabulut, 68e), Kané – Ulrich (Wikamilet, 75e). Entraîneur : Alexis Maître.
Reims : Carrasso – Métanire, Jeanvier (cap), Abdelhamid, H. Kamara – Cafaro, Perrin – Ngamukol, Martin, Oudin (S. Kyei, 82e) – G. Kyei (Siebatcheu, 68e). Entraîneur : David Guion.


Geispolsheim ne pouvait affronter plus gros poisson au 7ème tour de la coupe de France de football.
L'équipe bas-rhinoise, qui évolue en Régional 2 (la 7ème division), reçoit ce dimanche après-midi (14h30) le Stade de Reims, solide leader de la Ligue 2. Cinq divisions séparent les deux équipes.

Pour le défenseur de Geispo Hugo Martinez, 20 ans, c'est le match d'une vie :
« On est tous excités comme des fous, on ne pense qu'à ça. Tout le monde est derrière nous, les bénévoles travaillent dur. On est habitués à jouer devant 100 - 200 personnes. Là il y aura peut-être 2 900 spectateurs. On n'a rien à perdre, on va se battre avec l'envie et le coeur. Dans notre petite carrière d'amateur, c'est une petite lueur d'espoir pour peut-être voire plus haut. On a toujours ce rêve de gosse qui traîne dans un coin de la tête ».

Les chances de qualification du FC Geispolsheim 01 (né en 2001 de la fusion des deux clubs de Geispolsheim-village et de Geispolsheim-gare) sont infimes, mais l'entraîneur Alexis Maître veut croire à l'impossible. « On s'attaque à une montagne, maintenant avec l'insouciance, il y a une petite étincelle d'espoir. A nous de souffler très fort sur cette étincelle pour mettre le feu ».
Il y a 4 ans, le FC Geispolsheim avait déjà réalisé un exploit en coupe de France en éliminant Colmar, qui jouait alors en national.


Reims : Carrasso,  Mendy – Métanire, Jeanvier, Abdelhamid, Roche – Cafaro, Drammeh, Kamara, Martin, Perrin – G. Kyei,  SB Kyei, Oudin, Ngamukol, Siebatcheu.


 


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL  

Le webzine du Stade de Reims