LIGUE 2 (2017-2018)


VALENCIENNES

REIMS
Vendredi 04/05/2018
20h45

1-3
Robail 3'
Pour Valenciennes

Ndom 15'
Chavalerin 38'
Chavarria 75'
pour Reims





Les Crocos rejoignent Reims


Un parfum de L1 vendredi à Delaune

Tandis que Reims expédiait les affaires courantes à Valenciennes (1-3), les Crocos nîmois validaient leur billet pour l’accession contre le Gazelec  Ajaccio  (4-0). Place à la fête vendredi prochain avec une rencontre Reims-Nîmes au parfum de Ligue 1.

Valenciennes a osé mais Reims
s’est imposé en champion

VA a pourtant offert un beau visage. Mais le champion, qui comptait le double de points avant le coup d’envoi du match (84 contre 42), s’est fort logiquement remis la tête à l’endroit (1-3) après son revers face au Havre.

Reims, "c’est une équipe qui est efficace dans toutes les lignes". Réginald Ray avait annoncé la couleur dans la semaine. Et le technicien ne s’est pas beaucoup trompé.
Hier soir, malgré une rapide ouverture du score signée Robail, d’une superbe frappe enroulée dès 18 m (1-0, 3e), son VAFC a fini par se faire manger au fil des minutes. À la pause, les champions rémois menaient en tout cas fort logiquement (1-2).
Après l’égalisation trouvée par Ndom (1-1, 15e), la machine s’est mise en route. Tout doucement mais sûrement.
Dès lors, les lignes ont commencé à s’étirer un peu côté nordiste. Et les flèches champenoises, sur les ailes, Chavalerin et Metanire, surtout, à les transpercer.
C’est d’ailleurs sur un énième centre de Metanire que Chavalerin, complètement isolé au deuxième poteau, allait parfaitement profiter d’une déviation de la tête de l’excellent Chavarria (1-2, 38e).


Valenciennes aurait pu lâcher prise
Bien en place, appliqués, plutôt entreprenants quoiqu’un ton en dessous de leurs adversaires, les Valenciennois auraient pu lâcher prise. Mais la pause n’allait pas avoir raison de leur détermination. Ray avait réclamé de bien terminer. Et sur ce point, aussi, il a été entendu.
D’ailleurs, il ne manqua vraiment pas grand-chose à Robail pour permettre aux siens de recoller. Si ce n’est de trouver le cadre sur ses deux superbes frappes enroulées (64e et 68e).
De l’efficacité en somme, ce dont Chavarria n’allait pas manquer quand il reprenait de la tête un nouveau service de Metanire (1-3, 74e). Un but qui scellait la partie.

Valenciennes-Reims - Stade du Hainaut : 1-3 (mi-temps : 1-2)
Spectateurs : 11.013 - Arbitre : Cédric Dos Santos
Buts : Robail (4e) pour Valenciennes ; N'Dom (16e), Chavalerin (38e), Chavarria (75e) pour Reims.
Avertissements : au Rémois Yunis Abdelhamid (24e)


Valenciennes :
Perquis - Aloé, Dabo, Coiis, Tahrat, Dos Santos, Robail, Masson (Niakaté , 82e), Karaboué, Mauricio (Privat, 70e), Tell (Ambri, 61e). Entr. : Réginald Ray.
Reims : Mendy (cap) - Kamara, Abdelhamid, Disasi, Métanire - N'Dom, Mbemba, Chavalerin, Martin (Siebatcheu, 64e), Chavarria (Oudin, 82e), Kyeï (Diego, 70e). Entr. : David Guion





75’
Chavarria Valenciennes-Reims : 1-3.
Centre de Métanire et superbe but de la tête de Chavarria. Reims déroule…

38’ Chavalerin Valenciennes-Reims : 1-2. Bien servi par Métanire, Chavalerin croise sa frappe au second poteau. Perquis est battu.



15’
Ndom Valenciennes-Reims : 1-1
. Décalage en retrait de Mbemba et frappe surpuissante de Ndom qui ne laisse aucune chance à Perquis.



3’
Robail Valenciennes-Reims : 1-0. Servi en profondeur par Lossemy, Robail part seul et enveloppe une belle frappe qui termine sa course dans le petit filet de Mendy. Les Rémois sont cueillis à froid.



 


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL  

Le webzine du Stade de Reims