LIGUE 1 (2018-2019)


REIMS
LILLE
Dimanche 07/04/2019
15h00

1-1
Fonte 55'
pour Lille

Oudin 79'
pour Reims











Reims muselle les Dogues

LES BUTS

L’histoire se répète. Neutralisés par les Rémois, les Dogues doivent partager les points à Delaune. Ils n’ont pas gagné à Reims en championnat depuis… 52 ans. C’était le 20 août 1966 (1-0).  
Ce partage des points fait indirectement les affaires du PSG qui aurait pu être sacré dès ce dimanche soir, en cas de victoire face à Strasbourg. Mais...


90' +3 Et la VAR ?! -
Main lilloise (Soumaoro) dans la surface. Guion proteste mais l'arbitre central (Jérôme Brisard, l'arbitre malvoyant) ne juge pas utile d'en appeler à la VAR...

89’ Mendy sauve le point !
Sur un corner lillois très bien tiré par Ikoné, Mendy s’envole et parvient à détourner en corner.

79' Oudin - Reims-Lille : 1-1 - Servi dans la profondeur par Dingomé, oudin récupère le ballon dans la surface et, du gauche, frappe à ras de terre pour tromper Maignan. On croit tout d’abord au hors-jeu mais, après vérification par la VAR, il apparaît que Oudin est couvert par  Fonte. Le but est validé.


66’ 67’ Maignan et encore Maignan !
Sur un corner dévié au premier poteau par Oudin, Romao reçoit le ballon aux 6 mètres et frappe sans contrôle. Sur sa ligne, Maignan contre le ballon du buste. Retour en corner ! Et, cette fois,  Engels place une tête que Maignan parvient encore à repousser.


55' Fonte - Reims-Lille : 0-1
- Corner à droite  tiré par Mendes. Embusqué au point de penalty, Fonte s'élève au-dessus d’Abdelhamid et, de la tête, expédie le ballon au fond des filets de  Mendy.


> Première période un peu terne qui se solde par un score vierge. Lille fait le jeu, se montre parfois dangereux mais ne parvient pas à trouver la faille face à des Rémois bien en place qui ne prennent aucun risque, se gardant de mener des actions offensives qui pourraient découvrir leurs lignes arrières.

> Après un premier quart d’heure poussif, les Rémois sont parvenus à rééquilibrer le jeu mais, s’il n’y a pas d’occasions nettes, les Lillois se montrent souvent menaçants. Les Rémois, quant à eux, n'ont toujours pas tenté la moindre frappe au but.

16' Mendy impérial -
Alors que les Rémois ont beaucoup de difficultés à s’extraire de leur camp, Lille s’offre la première occasion brûlante de la rencontre. Action  initiée par Celik qui trouve Pepe. L’attaquant lillois glisse dans le dos d'Abdelhamid pour Rémy, présent à l’entrée de la surface. Mais Mendy vient au devant du n°9 lillois pour bloquer l’angle de tir et gagne son duel.


.
Qui est Jérôme Brisard ?

L'ARBITRE MALVOYANT
"Il ne faut pas oublier que la base de notre travail,
la crédibilité, c'est de siffler le penalty au bon moment..."



LE RÉSUMÉ DU MATCH


> 19.000 spectateurs à Delaune pour ce match, dont 2.000 Lillois.
> Lille n’a pas gagné à Reims depuis le 20 août 1966 (1-0). Depuis, sur les dix matchs disputés à Delaune, il a réalisé 2 résultats nuls et essuyé 8 défaites.



Lille grignote mais ne fait pas le break


Lille aurait pu s’envoler. Il n’a fait que conforter sa deuxième place ce dimanche à Reims (1-1) en prenant un point qui lui permet d’en compter cinq d’avance sur Lyon à sept journées de la fin, ce qui est confortable mais pas décisif. Il a mené, s’est fait reprendre… Et le suspense a duré jusqu’au bout.


Il y a un goût de trop peu dans le point gagné par le LOSC ce dimanche à Reims. Ce n’est pas être gourmand que de penser ça, c’est regarder la réalité du compétiteur en face. Les Lillois, qui ont contrôlé la première heure et ont su ouvrir le score sur une belle tête croisée de José Fonte (0-1, 55e), ont vu de près la victoire qu’ils étaient venu chercher.
Mais ils n’ont pas su la ramener à la maison, en raison d’une dernière demi-heure émaillée par des faits de match. Un final qui les contraint à ne porter leur avance sur Lyon qu’à cinq points, ce qui est intéressant mais reste en dessous des espérances. « C’est une bonne opération, mais elle aurait pu être meilleure », a résumé Christophe Galtier.

Elle aurait également pu être moins bonne car Lille, longtemps supérieur dimanche, a aussi failli tout perdre à la dernière seconde. En dégageant un ballon devant son but, Soumaoro a tiré dans sa propre main, ce que tout le stade a vu. Sauf peut-être l’arbitre M. Brisard, qui a en tout cas considéré que le geste n’était pas volontaire et n’a pas sifflé penalty ni pris la peine d’en appeler à la vidéo à la grande colère du camp rémois (90e+4).

Cet ultime rebondissement fut peut-être une réponse à un autre litige, sur l’égalisation champenoise. Oudin, l’auteur du but en un contre un face à Maignan après un service magique de Dingomé, fut signalé hors-jeu par le juge de touche. De la tête et des épaules confirmèrent les images… finalement interprétées différemment par l’arbitre et son assistant VAR (1-1, 78e).

Enorme occasion pour Rémy
Voilà de quoi passer par toutes les émotions pour les Lillois, qui ont été portés par un beau parcage de supporters, plus de mille au stade Delaune, en pleine forme et rois de la fête avant match. Dans cette belle ambiance, les joueurs de Christophe Galtier surent très vite montrer leurs intentions lors d’une première période très tactique, où Reims exposa son savoir-faire défensif avec un bloc très bas qui ne laissait aucun espace.

Le LOSC assuma donc la responsabilité du jeu, trouva quelques failles, des situations chaudes et même une énorme occasion. Rémy, lancé par Ikoné plein axe, eut le but au bout du pied mais sa frappe ne trompa pas le géant Mendy (16e).
En seconde période, le but de Fonte (55e) débrida le match. Et l’entrée de attaquants Oudin puis Chavarria côté rémois coïncida avec une posture un peu trop gestionnaire des Nordistes. Le jeu s’équilibra et la pression bascula sur le but lillois, où Maignan dut réaliser une double parade devant Romao puis Engels (67e). Avant de s’avouer vaincu sur la fameuse égalisation hors-jeu… mais pas pour tout le monde (1-1, 78e).

Un but qui eut pour effet de réveiller le LOSC pour le rush final. Avec un coup franc d’Ikoné sorti de la lucarne par Mendy (89e). Puis un centre de Pépé pour la tête de Fonte qui rase le poteau (90e+1)… Et la main de Soumaoro qui met un terme aux débats (90e+4). Enfin, façon de parler…


A Reims (Stade Delaune), le Stade de Reims et Lille font match nul 1-1
Mi-temps : 0-0
Spectateurs : 18 642
Arbitre : Jérôme Brisard
Pelouse : très bonne
Buts : Oudin (78e) pour Reims ; Fonte (54e) pour Lille
Avertissements - aux Rémois Alaixys Romao (40e) et Abdul Rhaman Baba (43e); aux Lillois Adama Souamaoro (23e), Thiago Maia (30e).

Reims : Mendy – Baba, Abdelhamid, Engels, Foket – Romao (cap), Chavalerin, Dingomé (Doumbia, 84e), Cafaro, Zeneli (Oudin, 59e), Dia (Chavarria, 66e). Entr. : David Guion
Lille : Maignan - Koné, Soumaoro, Fonte (cap), Celik, Ikoné, Bamba, Maia (Soumaré, 89e), Mendes, Rémy (Leao, 70e), Pépé. Entr. : Christophe Galtier




LES GROUPES
Reims : E.Mendy, Lemaître – Abdelhamid, Baba, Disasi, Engels, Foket – Cafaro, Chavalerin, Dingomé, M.Doumbia, M.Martin, Romao, Zeneli – Chavarria, B.Dia, Oudin, Suk
Lille
: Maignan, Jakubech – J.Fonte, Çelik, Gabriel, Soumaoro, Y.Koné, Pied – T.Mendes, Xeka, Ikoné, T.Maia, B.Soumaré – Pépé, J.Bamba, R.Fonte, Rémy, L.Araujo, Leao



 


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL  

Le webzine du Stade de Reims