LIGUE 1 (2018-2019)


REIMS
MONTPELLIER
Samedi 01/09/2018
20h
00
0-1
Oyongo 77'











Reims tombe dans le piège montpelliérain

Victoire aux points mais défaite sèche au tableau d’affichage… En dépit d’une domination incontestable et d’une multitude d’occasions nettes, les Rémois se sont inclinés en fin de rencontre sur l’une des rares actions de but montpelliéraine. La patte de MDZ !

88'
Congré proche de glacer Delaune
Sur un coup-franc lointain botté par Sambia, le défenseur s'élève plus haut que son garde du corps et croise du haut du crâne une tête qui va mourir juste derrière le poteau opposé.

82'
Suk manque l’égalisation
A la suite d'un coup-franc boxé par Lecomte, la balle revient dans les pieds du Sud-Coréen (entré en jeu à la 72') qui enchaîne à l'angle des 5m50. Le portier montpelliérain jaillit dans les pieds de l'attaquant pour contrer.



77' Oyongo - Reims-Montpellier : 0-1 -
Laborde travaille Abdelhamid avant de centrer dans la boîte. Fontaine repousse de la tête vers l'angle opposé de la surface, où le latéral camerounais place une demi-volée du gauche instantanée qui termine sa course dans le soupirail opposé de Mendy. Un but à la Pavard !

69'
Chavalerin s'appuie sur Doumbia avant de prendre sa chance des 22 mètres. La balle effleure le montant opposé de Lecomte.

64'
Laborde sauve Montpellier de la tête
Le corner rémois est frappé au second poteau, où Lecomte, parti à la pêche, est devancé par Abdelhamid. La tête du central champenois file en lucarne, mais un retour héroïque de Laborde empêche Reims d'ouvrir le score.

63'
Chavarria touche du bois
Abdelhamid lance Doumbia côté droit. Doumbia dépose Pedro Mendes avant de buter sur Lecomte. Chavarria est attentif et place une demi-volée sur la barre.

54'
Doumbia fait trembler La Paillade
Chavalerin lance Le Malien côté gauche. L'ailier enrhume Pedro Mendes avant de se mettre sur son pied droit et de croiser une frappe tendue qui lèche le poteau opposé de Lecomte.

49'
Tir puissant de Chavalerin

Konan déborde sur l'aile gauche avant de centrer au cordeau. Pedro Mendes dégage plein axe, où le milieu rémois reprend fort de l'intérieur du droit à une vingtaine de mètres. Directement sur Lecomte, qui met par réflexe le pied en opposition.

48'

A la réception d'un second ballon à l'entrée de la surface, Laborde contrôle de la poitrine et enchaîne du coup de pied droit. C'est écrasé et à côté.

39'
Chavarria deuxième !

Oudin repique de l'aile gauche pour enrouler au second poteau derrière Congré et Hilton, où Chavarria appuie une tête qui part directement dans les gants de Lecomte.

37'
Chavarria pas loin de marquer

Dos au but au dix mètres, l'Argentin parvient à se retourner malgré les présences d'Hilton et Congré avant d'enchaîner du droit ! Puissante, la tentative est cependant un peu trop croisée.

36'
Lecomte s'illustre

Sur un second ballon consécutif à un corner, Konan enroule de la gauche un centre rentrant devant le but que l'ex-portier lorientais dégage d'une claquette.

23'
Au tour de Laborde…
Mollet vise toujours le premier poteau et l'angle des 5,50, où le transfuge de Bordeaux est le premier sur la balle mais ne parvient pas à croiser suffisamment sa tête pour la cadrer.

21'
Pedro Mendes tout près d'ouvrir le score
Le corner venu de la droite de Mollet est repris à l'angle des 5,50 par l'épaule du défenseur. Le ballon s'écrase sur le montant gauche d'un Edouard Mendy qui était battu

16'

La réponse de Delort
Puissant et enroulé, le corner de Mollet trouve Delort à l'angle des 5,50. La tête décroisée de l'attaquant prêté par Toulouse file juste au-dessus de la transversale d'Edouard Mendy !

9'
Première banderille du Stade de Reims
Au second poteau, Cafaro a bien suivi un centre fuyant de Rémi Oudin et reprend en rupture après une longue course. Puissant mais pas maîtrisé, le tir file en tribune.










AVANT-MATCH
Der Zakarian de retour à Reims

Quinze mois après son départ du Stade de Reims, Michel Der Zakarian revient à Delaune, ce samedi, à la tête de Montpellier. Quel accueil lui réservera le public après son expérience ratée en Champagne ?




Souvenez-vous, c'était il y a très peu de temps, même si « dans le foot, tout va très vite », comme le veut le poncif. Le 23 mai 2016, Michel Der Zakarian était nommé à la tête du Stade de Reims, fraîchement relégué en Ligue 2, avec pour objectif de faire remonter le club dans l'élite.
D'un point de vue comptable, la première partie de saison est remarquable, malgré un fond de jeu qui laisse à désirer.
Et puis, tout s'écroule et la formation rémoise termine l'exercice à une piteuse 7e place, loin des objectifs annoncés.
Michel Der Zakarian, comme ses joueurs, a lâché l'affaire depuis plusieurs semaines et quatre jours seulement après la 38e et dernière journée de Ligue 2, Montpellier, son club de cœur, officialise son retour.

MONTPELLIER, 2E MEILLEURE DÉFENSE L'AN PASSÉ

Ce samedi, le technicien franco-arménien reviendra dans un stade qui ne lui aura laissé que très peu de bons souvenirs. De nature critique et franche, Michel Der Zakarian n'a jamais réussi à se mettre dans la poche le public rémois, dont il a publiquement regretté l'apathie à plusieurs reprises. Le jeu pratiqué par son équipe pendant une saison n'a pas non plus aidé Delaune à s'enflammer.
Un contraste saisissant avec l'actuel entraîneur rémois, David Guion. Ouvert et chaleureux en public, le jeune coach prône également une philosophie de jeu bien plus emballante. Des préceptes qui ont permis au Stade de Reims de décrocher, avec brio, un titre de champion de Ligue 2 la saison passée.

Malgré ce contraste, ne comptez pas sur David Guion pour dire du mal de son prédécesseur, avec qui il a passé ses diplômes d’entraîneur et qu’il a côtoyé lorsqu’il entraînait la réserve rémoise.
« Je connais bien Michel et j’ai apprécié de travailler avec lui. J’étais content qu’il obtienne cette belle opportunité de retourner à Montpellier, l’été dernier, et on voit bien qu’il a excellé et s’est épanoui la saison dernière », commente David Guion à qui il n’a pas échappé que le club héraultais a terminé 10e et meilleure défense de Ligue 1, l’an passé.
Quant à la « méthode Der Zakarian », l’actuel entraîneur rémois ne s’étendra pas sur le sujet : « L’an dernier, j’ai imposé ma patte, comme lui l’année où il était présent. » La poignée de main devrait être chaleureuse entre les deux hommes. L'accueil réservé par le public du stade Auguste-Delaune, un peu moins..


Le promu champenois, qui a joué une heure en infériorité numérique après l'exclusion de Romain Métanire, consécutive à l'utilisation de la VAR, n'a jamais réussi à exister à La Licorne et s'est donc logiquement incliné, même si le score est tout de même sévère.
Cette lourde défaite laissera-t-elle des traces dans les rangs rémois ? Difficile à dire... Mais une réaction sera attendue samedi prochain pour la réception du Montpellier de Michel Der Zakarian, prédécesseur de David Guion sur le banc du SDR. Avec 6 points, Reims reste toutefois bien classé, à la cinquième place.

Le groupe rémois :
J. Carrasso, E. Mendy - Abdelhamid, Disasi, Fontaine, H. Kamara, Konan - Cafaro, Chavalerin, Mbemba, Ndom, Pinson, Romao - Chavarria, Doumbia, Ojo
, Oudin, Suk

Le groupe montpelliérain :
Ligali, Lecomte - Aguilar, Congré, Hilton, Pedro Mendes, Oyongo, Le Tallec, Cozza - Sambia, Lasne, Skhiri, Dolly, Mollet - Laborde, Delort, Camara, Skuletic


 


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL  

Le webzine du Stade de Reims