LIGUE 1 (2019-2020)


METZ
REIMS
Samedi 23/11/2019
20h00

1-1
Disasi 7'
pour Reims

Traoré 47'
pour Metz









Il y avait mieux à faire...
.

LES BUTS

A Saint-Symphorien, les Rémois ont indéniablement donné l’impression de vouloir se contenter du match nul.
Il y avait beaucoup mieux à faire face à une formation messine bien faible. Mais Reims a choisi de jouer avec le frein à main, allant même jusqu’à gagner du temps sans vergogne dès l’entrée du dernier quart d’heure, s’attirant les foudres du public.
Difficile à comprendre… d’autant que cette attitude passive a mis les Stadistes en danger en fin de match. Le contre meurtrier qu’ils espéraient, lui n’est pas venu.
Deux points gâchés ?



LES BUTS

90' - Carton rouge (deux jaunes) pour Cafaro.
Le Rémois ne sort pas directement mais fait le tour du terrain pour gagner du temps, ce qui provoque la colère des Messins.


47’ Traoré Metz-Reims : 1-1 -
Après s’être contenté de gérerface à une équipe messine pourtant bien à la peine, Reims est puni d’entrée de jeu en seconde période. Les Rémois ont oublié leur football au vestiaire et voilà que tout est à refaire… Côté messin, Traoré est au contraire rentré avec le mors aux dents et score.
L’action est consécutive à un coup-franc d’abord dégagé par la défense rémoise. Sur le second ballon, Maïga centre dans la surface, Sunzu dévie et Noss Traoré fusille Rajkovic, catapultant le ballon sous la barre.
Reims qui aurait pu aggraver le score en première période avec un minimum d’abnégation doit se (re)mettre à l’ouvrage.
Oudin, bien servi par Cafaro, est d’ailleurs tout proche de redonner l'avantage à Reims à la 48e mais son tir se contente de flirter avec le poteau droit d'Oukidja qui semblait battu.


Mi-temps -
Un but et puis il suffit de verrouiller. Face à une équipe messine indigente, les Rémois laissent filer les minutes à Saint-Symphorien. Encore une période complète à attendre et… pas de quoi se réchauffer avec l’ambiance et la qualité du jeu.


7’
Disasi Metz-Reims : 0-1
– Une faute anodine près du rond central a déterminé cette action de but. Cafaro tire ce coup-franc lointain en expédiant un ballon plongeant au point de penalty. La défense messine, qui ne s’attendait pas à ce type d’action, est prise de court. Tous les joueurs sont passifs… sauf Disasi qui arrive lancé, s’offre le « luxe » de rater son contrôle, de se récupérer et de tromper du droit un Oukidja qui n’était pas sur ses appuis.






Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL  

Le webzine du Stade de Reims