LIGUE 1 (2019-2020)


NICE
REIMS
Dimanche 03/11/2019
17h00

2-0
Cyprien
32e
Hérelle
41e









Lutte à armes inégales à l'Allianz Riviera

LES BUTS

Après un très bon début de match, les Rémois ont vu leurs espoirs brisés net par l’expulsion de Doumbia à la 26ème minute (2 cartons jaunes simultanés dont un pour contestation de la décision initiale). Une victoire niçoise en trompe-l’œil à laquelle Jérémy Stinat, l’arbitre du jour, et Moussa Doumbia, l’écervelé de la soirée, ont apporté une contribution non négligeable…

Avec la deuxième place du championnat en ligne de mire, Stadistes  avaient pourtant mieux débuté la partie. Leur bloc toujours aussi solide neutralisait la circulation adverse, obligeant Nice à sauter le milieu de terrain.
Mais la rencontre basculait totalement à la 26e minute lorsque Doumbia, averti, était exclu dans la foulée pour avoir ironiquement applaudi la décision de l’arbitre.

Une aubaine pour le Gym qui débloquait le match quelques minutes plus tard grâce à la demi-volée gagnante de Cyprien (1-0, 32e). Assommés, les Rémois ne s'en remettaient pas et encaissaient même un deuxième but signé Hérelle (2-0, 41e) après un cafouillage sur corner.

C'était dur pour Reims, condamné à courir après le ballon, y compris lors d'une seconde période pauvre en spectacle. Sous les sifflets du public, les Niçois se contentaient de gérer… ne se procurant aucune situation, contrairement aux 10 Rémois. Il fallait même deux beaux arrêts de Benitez pour empêcher Cafaro puis Dia de relancer le suspense.


41' Hérelle Nice-Reims : 2-0 - Corner pour Nice. Embusqué au second poteau, Dante place un puissant coup de tête. Le ballon revient dans les pieds d'Hérelle qui frappe du droit. Romao tente d'intervenir devant sa ligne mais le capitaine rémois envoie le ballon dans ses filets.



C'est ce que l'on devrait appeler un but non valable... puisque le ballon est sorti de la zone de jeu.
Ni les arbitres, ni les superviseurs de la VAR ne s'en sont émus.
. .



32' Cyprien Nice-Reims : 1-0
- Lees-Melou,  à l'entrée de la surface,  sert en retrait Cyprien, qui trompe Rajkovic d'une reprise en demi-volée du pied droit. Le ballon a heurté le poteau droit avant de finir sa course au fond des filets.


26 ' Moussa
 Doumbia Exclu. 2 cartons jaunes. Le premier pour une faute sur le Niçois Atal. Le second pour contestation de la décision de l'arbitre, Jérémy Stinat.


A Nice (Allianz Riviera), Nice bat le Stade de Reims 2-0 (Mi-temps : 2-0)
Spectateurs : 15.468
Arbitre : Jérémy Stinat
Buts : Cyprien (33e), Hérelle (41e) pour Nice
Avertissements - au Niçois Youcef Atal (16e) ; aux Rémois Moussa Doumbia (26e), et Alaixys Romao (33e)
Exclusion : du Rémois Moussa Doumbia (26e)

NICE : Benitez – Dante (cap), Coly, Sarr, Hérelle (Burner, 66e), Lees-Melou, Atal, Danilo, Cyprien, Ganago (Dolberg, 74e), Claude-Maurice (Thuram, 83e).
Entr. : Patrick Vieira
REIMS : Rajkovic – Kamara, Abdelhamid, Disasi, Foket – Romao (cap) (Munetsi 60e), Chavalerin – Doumbia, Cafaro (Kutesa, 75e), Oudin (Nkada, 70e), Dia.
Entr. : David Guion








Vieira sonne la fin de la récréation
Exaspéré par la prestation affligeante de ses joueurs mercredi au Mans en Coupe de la Ligue, Patrick Vieira va revenir à un management beaucoup plus direct et repasser en mode combat. C’est le message que le coach niçois a voulu faire passer, vendredi matin, lors d’un entretien accordé à Nice-Matin.
 « Au Mans, dit-il, il y a eu de la suffisance. Je n’ai pas du tout aimé. On peut perdre, passer au travers mais il y a un minimum syndical à fournir en termes d’efforts. Dans le foot, tout peut arriver. Ce n’est pas honteux de perdre contre Le Mans... Mais au niveau de l’investissement, de la concentration et de l’implication, c’était insuffisant pour espérer s’en sortir.
En tant qu’entraîneur, je ne peux pas accepter ça. C’est pour ça que je dois changer de ton. L’idée, c’est plus jamais ça ! Oui, on peut perdre, mais plus jamais comme ça. »


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL  

Le webzine du Stade de Reims