LIGUE 1 (2018-2019)


BREST
REIMS
Samedi 24/08/2019
20h00

Arbitre : Hakim Ben el Hadj
1-0
Charbonnier 86'









Reims battu sur le fil


LE BUT

Dans les toutes dernières minutes d’un match séduisant, Brest s’est offert ce samedi sa première victoire de la saison face au Stade de Reims, pour la 3ème journée de Ligue 1 (1-0). Les Bretons ont fait face à des Rémois bien en jambes, mais ont fini par s’imposer grâce à Gaëtan Charbonnier, ancien meilleur buteur de Ligue 2… et ancien Rémois !
D’abord inquiétés par des Rémois dominateurs, les Brestois ont gagné sur un coup de dés, Gaëtan Charbonnier inscrivant le seul but du match (de l'épaule !) en toute fin de rencontre. sur un centre pourtant difficile à capter.
Les Rémois peuvent s’en vouloir, car ils ont également pu profiter de situations offensives intéressantes, et ont proposé, comme les Brestois, un beau spectacle.

Comme une semaine plus tôt à Nancy (lors de Nancy-Le Mans) le match a été stoppé quelques minutes en raison d'un chant visant la Ligue de Football Professionnel entendu dans les tribunes du stade Francis Le-Blé. Un message a été diffusé dans la sonorisation afin de faire savoir aux spectateurs que « si ce chant à connotation homophobe » continuait, la rencontre pourrait être définitivement arrêtée.
À la 53e minute de la rencontre entre Brest et Reims, les supporters du Stade Brestois ont scandé : "La Ligue, la Ligue, on t'encule". La première fois, l’arbitre, Hakim Ben el Hadj, n'a rien dit. La deuxième, il s'est dirigé vers le speaker et lui a demandé de passer un message à destination du public : "Merci de cesser les propos que nous venons d'entendre, sinon la rencontre sera arrêtée". Le match a repris après une minute d'interruption, pendant que les supporters demandaient la « liberté pour les Ultras ».



Brest "réfute le caractère homophobe"
des chants de ses supporters


Dans un communiqué publié ce mercredi 29 août, le Stade Brestois "condamne les paroles entendues" au stade Francis-Le Blé samedi dernier lors sa rencontre face à Reims. En revanche, il "réfute le caractère homophobe ayant qualifié ces chants".
"Ces chants ayant conduit à l’interruption de la rencontre sont venus s’ajouter à un comportement de certains supporters allant au-delà du cadre légal, notamment concernant l’utilisation de fumigènes", précise le Stade Brestois, qui ajoute que "la direction du club, qui doit faire le point très rapidement avec ses supporters, craint la mise en place de sanctions à l’égard de la Tribune Quimper (d’où sont partis les chants) voire en direction du Club".
Le Stade Brestois estime toutefois que les chants entonnés par certains de ses supporters n’étaient pas à caractère homophobe.
Si le club condamne les paroles entendues face à Reims qu’il considère volontiers comme insultantes, il rappelle « qu’il lutte depuis toujours contre toutes formes de discriminations et réfute le caractère homophobe ayant qualifié ces chants".



A Brest, Stade Francis Le Blé,  Brest bat Reims 1 à 0 (Mi-temps : 0-0)
Arbitre : H. Ben El Hadj
But pour Brest : Charbonnier (86e)
Avertissements: Pour Brest : Charbonnier (60e); Pour Reims: Dingome (61)

Brest : Larsonneur - Faussurier, Bain, Chardonnet, Perraud - Court (Lasne, 77e), Diallo, Belkebla, Grandsir (Cardona, 80e) - Charbonnier, Autret (cap) (Battocchio, 89e)
Entraîneur: Olivier Dall'Oglio
Reims : Rajkovic - Foket, Abdelhamid, Disasi, Konan - Oudin, Romao (cap), Dingome (Mbuku, 82e), Chavalerin, Doumbia (Hyun Jun Suk, 67e) – Dia
Entraîneur: David Guion

 


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL  

Le webzine du Stade de Reims