LIGUE 1 (2019-2020)


REIMS
NÎMES
Samedi 26/10/2019
20h00

0-0









Le chaud... et le froid

Le Stade a raté la marche... Les Rémois, qui se voyaient offrir sur un plateau l'occasion de s'afficher en dauphin du PSG, au moins le temps d'une journée, n'ont pas su saisir cette opportunité. Face à une équipe de Nîmes sans brio, ils ont offert un bien terne spectacle et s’en tirent même plutôt bien avec ce match nul sans saveur.
Rien d’inquiétant cependant, car il est généralement difficile de briller dans les deux rencontres lorsque l’on dispute deux matchs consécutifs à domicile. Les statistiques en attestent…


Les Rémois n'ont pas saisi l'occasion de se hisser à la 2e place en concédant le nul face à Nîmes (0-0) au terme d'un match de faible intensité, au score vierge logique, ce samedi lors de la 11e journée de Ligue 1.

Après deux succès consécutifs à Rennes (0-1) et face à Montpellier (1-0), un troisième de rang aurait pu permettre à Reims de ravir la 2e place à Nantes, battu par Monaco la veille (0-1).
Avec ce nul, les Champenois reculent au contraire à la quatrième place, dépassés par Lille, large vainqueur (3-0) de Bordeaux.
En quête de points et de confiance avant le match, les Nîmois, privés au coup d'envoi de trois titulaires (Paul Bernardoni, Zinedine Ferhat et Lucas Deaux), enchaînent un cinquième match sans victoire et stagnent à la 18e place.

Avec 17 points et une place inattendue sur le podium avant la réception des Crocodiles, le Stade de Reims a livré une partie prudente. C'est même son gardien, Predrag Rajkovic, qui a été le joueur le plus décisif.
Dangereux sur coups de pied arrêtés, Nîmes a d'abord inquiété Reims sur corner mais Lamine Fomba, surpris de voir le ballon lui parvenir au point de penalty, n'a pas réussi à ajuster sa reprise, captée par le gardien rémois (26e).
C'est à nouveau sur corner que Nîmes a bien cru prendre l'avantage, lorsque Kévin Denkey a placé une tête victorieuse (29e). Finalement, Clément Turpin a refusé le but puisque son assistant lui a rapidement indiqué que le ballon était sorti du terrain au départ du coup de pied arrêté.
Enfin, toujours sur corner, c'est Renaud Ripart qui a obligé Rajkovic à la parade, sur une tête puissante au premier poteau (51e).

Les Champenois ne se sont montrés dangereux que par à-coups, notamment par l'intermédiaire de Boulaye Dia, trouvé d'entrée de jeu (9e), de Mathieu Cafaro, sur coup-franc (23e), ou encore de Moussa Doumbia, le Rémois le plus à l'aise.
Auteur d'un petit festival dans la surface, avant de voir sa frappe contrée par Pablo Martinez (45e+3), le Malien aurait pu donner l'avantage aux siens dès le retour des vestiaires, mais sa frappe puissante à ras de terre a finalement fui le cadre (48e).
C'est encore lui qui a offert à Cafaro une occasion mais la frappe de l'ancien Toulousain s'est envolée au-dessus des buts de Lucas Dias (75e). De son côté, Rémi Oudin, auteur d'un seul but depuis le début de la saison, n'a jamais été trouvé par ses partenaires.

Ragaillardis lors du dernier quart d'heure par l'entrée en jeu d'Anastasios Donis et la baisse de régime des Gardois, les Champenois ont multiplié les centres, sans jamais réussir tromper la vigilance de Dias. Pauvre en occasions franches, le match s'est logiquement terminé sur un score de 0-0.



A Reims (Stade Auguste-Delaune), Stade de Reims et Nîmes Olympique font match nul 0-0
Spectateurs : 12329
Arbitre : Clément Turpin
Avertissements - aux Rémois Xavier Chavalerin (45e), Alaixys Romao (59e), Thomas Foket (87e) ; au Nîmois Lamine Fomba (39e)

REIMS : Rajkovic – Konan, Disasi, Abdelhamid, Foket – Romao (c), Chavalerin – Doumbia (Kutesa, 76e), Oudin (Suk, 80), Cafaro – Dia (Donis, 71e). Entr. : David Guion
NÎMES : Dias - Martinez, Paquiez, Briançon (c), Miguel, Sarr, Fomba, Valls, Philippoteaux (Buades, 92e), Ripart, Denkey (Duljevic, 66e). Entr. : Bernard Blaquart


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL  

Le webzine du Stade de Reims