Horoscope Météo Télé Cinéma Loto
Abonnement Contact Infos légales Calcul de l'impôt sur le revenu Annonces légales








•    Coupe de la Ligue - 1/2 finale - Reims-Bordeaux : 1-2


Bons baisers de Pierrot


Hier soir, Pierre Ménès a retrouvé ses «potes» et le Stade et Reims.
 

 


17-01-07 - Show bizz et chaudes bises. Bonnal (« Tu es affûté »), Féret (« Je t'ai laissé un message tu aurais pu me rappeler »), Ielsch : Pierre Ménès - sur les écrans en fin d'année aux côtés de Jamel Debbouze (*) - a encore des « potes » du côté de Delaune. L'ancien directeur du développement a eu plus de mal à tourner la page de « 10 mois de Stade de Reims que de 21 ans d'Equipe. » et c'est « une forme de souffrance » qui prévalait hier : « J'ai kiffé le Stade et ça me fait bizarre de vivre cet événement sans en être partie intégrante. ».

Parfum de prolongation

Dans la tribune rennaise pour les quarts, Pierrot s'est « senti mal » à 10 minutes de la fin : « Il a fallu que je me mette à l'écart. Je n'en pouvais plus. ». Ce soir-là, l'animateur de 100 % Foot sur M6 renouait avec un Stade quitté sans effusion, dans la frustration : « J'avais failli venir pour Reims-Monaco mais comme Marc Keller (le manager de l'ASM) est l'un de mes meilleurs amis, je n'ai pas voulu que l'on pense que je venais voir le Stade se planter. ».
Le tifo rouge et blanc indiquait, hier, la route du Stade de France. Et Pierre Ménès, Estelle Denis ou pas (« Je ne crois pas qu'elle sera là. ») s'en serait voulu de ne pas apporter son renfort, le calumet de la paix à la main : « Si je ne suis plus revenu depuis mon départ, c'est parce que M6 a programmé l'émission samedi à 14 heures. Ce n'est pas évident de se déplacer le vendredi. ».
« Bordeaux fait déjouer ; c'est une équipe réaliste et avec une excellente organisation. ». A l'échauffement, Pierrot humait un parfum de prolongation : « Ca risque d'être assez long ». Long et bon ? Le duo Féret-Fauré détenait une partie de la réponse pour l'ancien journaliste fan de Féret : « Il ne connaît pas lui-même ses limites. Il n'y a pas 15 jours de L1 plus fort que lui et s'il est encore en L2, c'est que les recruteurs ne sont pas vigilants. », lançait le futur docker pour Guy Ontaniente, le réalisateur de Camping : « Il prépare un film sur le Disco au Havre et m'a contacté ».

La cote de Féret

Lens et Saint-Etienne ont pris une longueur d'avance dans la course à Féret qui avait, hier, un 16e sur France 2 pour faire monter un peu plus sa cote. A double tranchant pour le Stade : « A un moment, il y a un problème de logique économique : Marseille n'a pas pu retenir Drogba et PSG Ronaldinho. Mais d'un autre côté, Féret peut propulser le Stade en L1...».
Hier, il ne s'agissait « que » d'emmener les Rouge et Blanc à Saint-Denis. Et même si le Stade avait choisi Aznavour pour son hymne d'un soir, Féret était bien le dépositaire des paroles et de la musique. Au clair de la lune rémoise, l'ami Pierrot lui aurait bien prêté sa plume et ses coups de patte.
Jean-Pierre Prault

(*) Pierre Ménès jouera le rôle d'un barbier dans un western pour enfants à gros budget.



reimsvdt.com


Dernière heure
[Toutes les dépêches]

© L'Union de Reims 2002-2005 - Tous droits réservés