img transparente
L'Ardennais

Ce site nécessite le plugin Flash©

Cliquez ici pour l'installer

 

Votre commune en direct

img transparente
  9 novembre 2007
 Vous êtes ici : Accueil > Article : Barbier : « Il faut dire stop »

 

Barbier : « Il faut dire stop »


Agrandir la photo
Le capitaine - buteur (à droite) s'inquiète de la situation générale de son équipe.
Remi WAFFLART

Cela faisait 3'40 que le quatrième arbitre avait annoncé… quatre minutes de temps additionnel. Vingt secondes, ce n'était rien mais ce fut trop pour un Stade qui ne gérait plus la conservation du ballon. « Cela faisait vingt minutes qu'on se faisait la remarque avec Thierry (Froger) et qu'on criait les consignes aux joueurs », peste Stéphane Guilleman. Le tonique adjoint s'est époumoné pour rien. Son équipe s'est inclinée d'un souffle. Comme à Boulogne le 28 septembre. Ce n'est pas vieux…
Plus vivace encore le souvenir de la défaite (0-1) à Angers le 5 octobre avec un but pris juste avant le repos. A l'origine, une inattention sur une touche. Comme à Sedan !
En soi, toutes les fautes sont pardonnables mais a-t-on le droit de tolérer deux fois les mêmes ?
Alexandre, tout avait pourtant bien commencé…
« Comme face à Montpellier, on effectue un très bon début avec un but rapide. J'aurais été heureux de l'avoir marqué si nous avions su le bonifier. »
Que s'est-il passé après ce but d'ailleurs ?
« Nous avons été passifs. En défense, nous avons reculé mais pas le milieu. Ce manque de coordination nous a empêché de gérer les espaces. Les Sedanais nous ont percutés.
Nous avons perdu les duels que nous gagnions en début de match. Même si nous avons été plus cohérents en seconde période, collectivement, nous ne sommes pas constants dans nos matches. Par moments, nous faisons de bonnes choses sans concrétiser. Par contre, dès qu'on en fait de mauvaises, on paie cash. »

Etes-vous

Publicité

coupable d'une faute sur le coup franc qui amène l'égalisation ?
« Je touche le joueur. Après, c'est une question d'interprétation. Mais, Sedan revenait logiquement au score. Nous commettons une erreur de marquage. Nous étions pourtant prévenus… »
Mal négocier une touche au bout du temps additionnel ne relève-t-il pas de la faute grave ?
« On doit savoir garder le ballon… Sur la feuille, Reims a l'équipe la plus expérimentée. Pourtant, c'est sur un détail que l'on se fait avoir. »
Quand ces manquements se repètent, difficile de parler de fatalité ?
« Aujourd'hui, nous sommes à notre place. Celle d'une équipe moyenne. On s'était dit sur le terrain qu'il fallait garder le ballon, le perdre moins vite… Nos erreurs se répètent. A un moment, il faut dire stop. Il faut qu'on passe à autre chose. C'est bien beau d'être généreux à l'entraînement mais le résultat ne vient pas. Il ne faut plus que cela nous arrive. On doit en prendre conscience tous ensemble. »
Recueilli par Philippe Launay

img transparente

img transparente

Articlé paru le : 29 octobre 2007



www.reimsvdt.com

Les articles sur le même thème

Haut de page

Il y a 0 commentaire
Réagir : poster un commentaire

Les bons plans

Agenda - Notre sélection

Spectacle

"Picasso & la Danse" au Grand Théâtre de Reims
Reims -Grand Théâtre de Reims -Du 09/11/2007 au 10/11/2007
Laurent Gerra, allume les stars de la télé au Splendid
Saint-Quentin -Le Splendid -Du 14/11/2007 au 14/11/2007

Concert

Concert de ENVY + TANG + 37500 YENS à Vitry-le-François
Vitry-le-François -Orange Bleue -Du 23/11/2007 au 23/11/2007

Exposition

Wake up America ! 1917-1918
Suippes -Maison des Associations -Du 09/11/2007 au 16/12/2007

Agenda - Recherche

Type :
Date :
Commune :
Tous les événements
img transparente