HUMEUR

LES   CHRONIQUES  DE   PAOLO   92


 

NIORT - REIMS

25 août 2006

 

 

La peau de Cha…

 

25-08-06 - Aux joueurs et à l'entraîneur Thierry Froger de trouver la solution et les bonnes lettres pour compléter ce titre et ainsi remplacer ces trois points par une chute que les supporters veulent positive.

 

MOIS comme La peau de Chamois : Il est certain que c'est la meilleure terminaison possible avant la mini trêve qui s'annonce.
Une victoire chez les chamois niortais mettrait le compteur points des " Rouge et Blanc " à 12 en seulement 6 matches soit 2 points de moyenne.
Quand on se rappelle que, pour finir dans le trio de tête la saison dernière, Lorient avait bloqué son compteur à 66 points, je ne pourrais que reprendre l'expression si célèbre mais devenue si rare du Président Jean-Pierre Caillot " on est dans le rythme " . Cependant pour tempérer cet enthousiasme, je tiens à rappeler que Créteil était 1er au soir de la 6ème journée de la saison précédente avait un total de 14 points.

 

GRIN (à défaut d'en moudre) comme La peau de Chagrin : C'est naturellement la proposition que je ne veux pas entendre mais qu'il faut malheureusement envisager.

 

Ne surtout pas mésestimer Niort, pensionnaire du championnat national la saison dernière, qui reste sur une série de résultats en demi-teinte. Cela devient presque une tradition ; tous les ans, un des promus du national effectue un parcours exemplaire en ligue 2 . Valenciennes , Promu et Champion la saison dernière ; Dijon , au pied du podium lors de la saison 2004-2005 . Libourne Saint Seurin et Tours semblant déjà en difficulté , Niort peut être la surprise de cette saison.

 

Si défaite, il y a , elle ne serait pas si catastrophique du point de vue comptable ( neuf points en six matches pour un objectif de 50 en 38 matches ) mais elle laisserait certainement des séquelles morales difficiles à effacer lorsque l'équipe bénéficie d'une courte période de repos. L'an dernier, le doute était de " réussir à marquer à Delaune " : Il ne faudrait pas que cette année, il se transforme en " réussir à prendre un point à l'extérieur ".

 

 

En passant par la Touraine

Lors des 600 kilomètres qui séparent la cité des sacres de la Venise verte ( région charmante qui entoure Niort et dont la capitale est ….. Coulon ), Thierry Froger a eu le temps de passer en revue toutes les possibilités que lui offre son effectif pour obtenir au moins quelque chose à l'extérieur.

 

- Jouer pour ne pas perdre : c' est l'option qui avait été retenue à Dijon ( n'en déplaise au Président ) avec un milieu de terrain très défensif . Certes Julien Ieslch ( laissé au repos) ne fait pas parti du groupe , mais il serait remplacé par Karl Tourenne ( totalement absent mardi contre Caen ). Cependant, le coach n'a toujours résolu le problème d'occupation du couloir droit dans cette option. Tour à tour Didot, Bonnal et donc Tourenne n'ont pas réussi à équilibrer le jeu du Stade de Reims dans toute la largeur du terrain.
- Jouer pour essayer de gagner : La présence de 2 attaquants avec un Shiva N'zigou ayant retrouvé la confiance au coté de Cédric Fauré et en soutien Julien Feret alimenté par un milieu de terrain très technique.

Réponse sous le coup de 20 heures et constat vers 22 heures.

 

 

Gagner en assurance

Et le lieu est bien trouvé.
Qui n'a pas adressé un courrier pour un sinistre à Niort , Préfecture des Deux-Sèvres, et capitale de l'assurance en France avec la présence de nombreuses compagnies et mutuelles.
Déjà conquérante à Auguste Delaune , pour ne pas dire invincible, cette équipe a les moyens humains et tactiques d'imposer son jeu même loin de ses bases. Un petit peu plus d'audace dés le début du match ( pour faire douter l'équipe locale ) permettrait à nos cadres de bonifier la possession du ballon.
Certes, je mets au défi n'importe quel courtier en assurances d'arriver à vendre un contrat " Multirisques " à Thierry Froger , mais je suis sur que ce dernier n'a pas signé de contrat " sans franchise " avec les supporters.

 

Bonne semaine

Paolo 92

Cherchez l'erreur

Chroniques précédentes
Tous, un peu Loco
Le Banc bout, le Banc cale
3 points, c'est mieux

Pas chouette du tout

 


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL

www.reimsvdt.com