Horoscope Météo Télé Loto Annonces gratuites
Abonnement Contact Infos légales Impôts








•  Sports


La fête de fin d'année


Delaune devra se mettre au diapason. Alors, ambiance de fête ce soir pour la dernière sortie 2004 à domicile des Rouge et Blanc ? On ne peut que le souhaiter car les Stadistes auront certainement besoin de l'appui de leurs supporters tirer le rideau sur un stade qui n'a pas à se plaindre de leurs performances de l'année qui s'achève.
Les supporters qui s'étaient retirés ravis après le beau et important succès obtenu face à Guingamp, ne réclament rien d'autre qu'une victoire face aux voisins amiénois. « Pour que notre succès à Niort ait une signification, il faut prendre les trois points à domicile face à Amiens », admet l'ex-Picard, Jean-Marie Stéphanopoli.
Ladislas Lozano ne dit pas autre chose : « Il est important de gagner. Pour cela, il nous faudra faire preuve de la même mentalité que face à Guingamp. Notre objectif sera de provoquer, de harceler le dispositif sans doute défensif de notre adversaire ».
Les nuages sombres qui s'étaient amoncelés sur Delaune, se sont éparpillés et l'air y est de nouveau plus respirable : « Je pense qu'on en a fini avec notre cycle de difficultés », pronostique « Ladis », « le groupe est en confiance et cela se traduit par de la qualité dans le travail. D'ailleurs, j'ai félicité les joueurs pour la copie rendue à la fin de la séance d'hier. La concurrence est saine, elle engendre de la densité, de la concentration, de la qualité ».
On reprend les même
Grâce à trois succès (série en cours), le Stade a repris des couleurs et s'apprête à livrer un duel sans merci à un rival supposé en perte de vitesse. « C'est une équipe qui a fait ses preuves à l'extérieur et il ne nous facilitera pas la tâche », prévient le coach rémois, qui s'attend à une partie d'échecs dont il pense que ses joueurs possèdent aujourd'hui suffisamment d'atouts pour s'imposer.
A partir de cette fameuse défense à cinq éléments, il a su bâtir un système offensif, a priori efficace, au sein duquel le duo Hebbar-Didot donne sa pleine mesure.
Et c'est tout naturellement qu'il a décidé de reconduire le groupe de Niort. Comme il le précise, les Boutal, Haddadou, Ribas et consorts, devront encore prouver à l'entraînement, mais aussi en compétition avec la réserve, qu'ils sont prêts à supplanter les titulaires.
Côté picard, Alex Dupont a répété hier que l'objectif de son équipe « était de prendre les trois points ». Amiens, qui n'a pas inscrit de but lors de ses trois derniers matches et qui reste sur un match « catastrophique » face à Créteil, espère confirmer sa réputation d'équipe efficace à l'extérieur (3 victoires, 4 nuls en 9 sorties). « On essaiera d'abord de bien défendre avant de penser à concrétiser les quelques occasions qui se présenteront ».
Le court déplacement jusqu'à la cité des Sacres s'effectuent sans Colleau (suspendu), Tchomogo (adducteurs) et Bouzin (côte fissurée).
G.K.



Dernière heure
[Toutes les dépêches]

© L'Union de Reims 2002-2003 - Tous droits réservés