Horoscope Météo Télé Cinéma Loto
Abonnement Contact Infos légales Calcul de l'impôt sur le revenu Annonces légales








•  Stade de reims


Froger a son plan

Travail de programmation pour le staff technique, tests médicaux pour les joueurs : Reims s'active avant la grande rentrée sur le terrain, demain.

 

 


21-06-06 - Un complexe désert, un terrain sans joueur et des supporters intrigués. C'était jour de rentrée hier au Stade de Reims.
Mais comme dans l'Education Nationale, les profs sont les premiers convoqués, histoire de bien réviser leur programme avant de le divulguer à leurs élèves.
Hier donc, Thierry Froger et son staff, à pied d'œuvre depuis le week-end, potassaient leurs cours, tandis que les joueurs se livraient à une batterie de tests médicaux. Une corvée nécessaire avant le retour sur le terrain prévu demain matin.
Reposé et décontracté, l'entraîneur stadiste évoque son plan de travail.
LA REPRISE
« Durant deux jours, les joueurs passeront tous les tests médicaux (cardiologie, dentaire, nutrition) obligatoires depuis la mise en place du suivi longitudinal instauré par la Ligue. C'est une démarche responsable, nous leur fournissons toutes les informations nécessaires, à eux d'assumer ».
Ces deux jours permettent aussi de finaliser les dossiers administratifs et résoudre les problèmes d'intendance.

LA PREPARATION

« Elle se fera en quatre phases : la conservation du ballon, le travail défensif, les enchaînements offensifs et défensifs, le jeu devant le but. Elle débutera par le traditionnel travail foncier et de musculation le matin, technique l'après-midi.
L'objectif est d'optimiser le travail individuel toujours dans le but d'améliorer le rendement collectif ».

LES STAGES

Le Stade de Reims effectuera deux stages d'une semaine. Le premier, à Vittel, du 25 juin au 1er juillet. Le second, à Grandville, du 9 au 14 juillet.
« Dans les Vosges, nous effectuerons un important travail foncier à raison de trois séances par jour. Dans la Manche, on réduira en volume mais pas en intensité ».

LES MATCHES AMICAUX

Le Stade disputera cinq matches de préparation :
- samedi 24 juin à Murigny contre Saint-Dié (18 h 30)
- samedi 1er juillet à Dudelange contre Dudelange (16 heures)
- vendredi 7 juillet à Soissons contre le Royal Excelsior Mouscron (18 h 30) 
- vendredi 14 juillet à Grandville contre Cherbourg (17 h 30)
- vendredi 21 juillet à Delaune contre Sedan (20 heures)

LE RECRUTEMENT

En principe, il est bouclé (*). « Tout dépendait des départs, explique Froger, nous avons ciblé les postes et tous les joueurs que l'on souhaitait sont venus ».
Le seul bémol concerne David Léonard : « Un dossier qui a dérapé à cause d'une part des conditions financières proposées par le club qu'il a refusées, et parce qu'il a été attiré par mon ancien adjoint qui l'a enrôlé à Rouen.
C'est dommage, mais on lui a fait confiance et c'est trois mois de boulot qui n'aboutissent à rien ».

L'EFFECTIF

Vingt et un joueurs composent le groupe de L2. Deaux (pubalgie) et Maspimby (genou) sont encore aux soins. Stéphane Marseille, revenu de Nancy, est réintégré et sera le milieu défensif de complément recherché par Froger, après les refus des réservistes Segard et Chicaut.
« J'ai aussi souhaité que les jeunes s'entraînent en même temps que les pros sur le terrain synthétique, mais on m'a fait comprendre que financièrement, c'était impossible pour l'instant ».

GROUPE
Gardiens : Liébus (1), Rigaud (16), Tingry (30).
Défenseurs : Baldé (20), Barbier (19), Burle (4), Comminges (21), Fontenette (15), Giraudon (3), Ielsch (23), Jeannel (5), Yanik (24), Yehoumé (27).
Milieux : Barralon (26), Bonnal (11), Deaux (13), Didot (25), Farssane (29), Féret (18), Marseille (pas de numéro attribué à l'année), Maspimby (14), Tourenne (6).
Attaquants : Baleguhé (28), Fauré (9), Nzigou (22), Lundblad (17).

OBJECTIF.
« Atteindre les 50 points, ce qui nous situerait dans la première partie du tableau. Il y a la qualité des joueurs, ensuite la qualité de notre travail. Reste à réussir la bonne alchimie. Cela passe par un total investissement indivuel vers le collectif ».
Gérard Kancel
(*) L'arrivée d'un joker offensif, doublure de Julien Féret, est toujours envisagée.


reimsvdt.com



Dernière heure
[Toutes les dépêches]

© L'Union de Reims 2002-2005 - Tous droits réservés