HUMEUR

L E S   C H R O N I Q U E S   D E   P A O L O   9 2

 

REIMS - MONTPELLIER : 4-1

18 août 2006

 



Tous un peu loco



19-08-06 - Alors que mon vocabulaire espagnol se limitait à "Sangria, Paella" avant notre fameux déplacement du mois de mai dernier à Madrid, je l'avais enrichi d'un nouveau mot bien à la hauteur de l'événement que j'avais vécu : "Loco qui veut dire fou".

 

Un départ de Fou

Il ne fallait pas être en retard, vendredi soir à Delaune.
Moins de trois minutes de jeu et le score était déjà de 1-0 grâce au premier but en championnat cette saison de Shiva Star N'Zigou. Les filets des buts du nouveau Delaune n'étaient plus réservés au duo infernal et magique Fauré- Féret .
Pas le temps de se remettre, et à la 8ème minute, le tableau d'affichage est de nouveau mis à contribution par un nouveau but de l'inévitable Julien Féret.
J'arrête ici le descriptif de ce match , une feuille ne suffirait pas pour décrire le match plein produit par les hommes de Thierry Froger.

 

Le réseau Feret sur rails

Cette équipe est joueuse et tout le monde doit le comprendre .
Avec une telle " loco " en la personne de Féfé, le train rémois atteint son plein rendement sur la ligne droite de Delaune. Dommage qu'un problème d'aiguillage ne lui a permis de passer correctement le virage dijonnais , mais sa réaction contre Montpellier montre tout son potentiel.
Décidément notre cher Président Jean-Pierre Caillot n'arrêtera jamais d'étonner les supporters. Adepte du tout routier dans sa vie professionnelle, il se retrouve à être à la tête d'un club de football qui évoque plus le rail que la route.

 

TGV à domicile, Omnibus à l'extérieur

- Trois matches , trois victoires, neuf points, huit buts inscrits pour un seul encaissé ; voilà le bilan très flatteur à domicile des " Rouge et Blanc " de ce début de saison. La saison précédente, il avait fallu attendre le 9ème match à domicile pour engranger notre 3ème victoire et totaliser huit buts au compteur . C'était contre Clermont Foot et sur le même score de 4 -1 avec également une entame folle de match .
- Dommage que les prestations loin de la champagne ne soient pas au diapason. Si le match contre Bastia ( un des favoris du championnat ) fut une énorme déception quant à sa conclusion , il est regrettable d'avoir été timoré offensivement en Bourgogne mais je ne reviendrais pas sur une histoire déjà ancienne. Gageons que Thierry Froger proposera une équipe conquérante face aux chamois niortais vendredi prochain.

 

Prendre le bon wagon

Si Caen semble parti pour faire un cavalier seul dans ce championnat, il faut bien constater que les autres prétendus favoris pour l'accession en Ligue 1déçoivent par leurs résultats ( Strasbourg , Ajaccio) ou le jeu produit ( Metz, Bastia).
Le match du deuxième tour de la coupe de la Ligue de mardi contre Caen sera un test grandeur nature pour valider le potentiel de l'équipe rémoise. Une qualification, outre le fait de pouvoir faire un bon parcours en coupe et éventuellement " jouer une Ligue 1 " au tour suivant , pourra être un déclencheur d'ambitions nouvelles pour l' équipe du Président Jean-Pierre Caillot.
Deux bons résultats consécutifs ( en déplacement à Niort et lors de la réception d'Amiens) permettrait à l'équipe de se positionner durablement dans le quinté de tête du championnat.
Et dans cette position avantageuse tout est possible.

Fin de Préavis

Que les cheminots se rassurent ; je ne vais pas parler de grève ici.
Le 18 mai, Le Président Caillot écrivait son dernier éditorial "un point rapide". Trois mois plus tard et surtout avec un compteur déjà à 9 points il doit reprendre la plume.
Il ne manquerait plus que je sois le seul à bosser.


Paolo 92

 

Chroniques précédentes
3 points, c'est mieux
Pas chouette du tout
Le Banc bout, le Banc cale

 


Vu des Tribunes : l'actualité du Stade de Reims - Rédaction-conception : Michel HAMEL

www.reimsvdt.com